SIWEL | Agence kabyle d'information

Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil

06/06/2015 - 01:05

AQVIL (SIWEL) — A l’occasion de la célébration du 14ème anniversaire de la création du MAK, les sections de la commune d’Akbil, en collaboration avec le conseil régional de Tizi Ouzou-Boumerdes, ont organisé une caravane politique dédiée au lever historique du drapeau national kabyle pour la première fois de son histoire.

Les villages visités par la caravane du MAK ont été successivement At-Waâvan, At-Mislayen, At-Waggur et At-Hamsi.

En voici, ci-après, le Compte rendu, suivi de quelques photos et de 2 vidéos: Celle du lever du drapeau kabyle à At Waâvane et celle du serment d'allégeance au drapeau et à la nation kabyle à At Hamsi


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil
Cette action, très largement à la hauteur de l’événement, a été entamé à At-Waâvan à 10h30 . Après une minute de silence à la mémoire des martyrs de la Kabylie, le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, a inauguré la célébration avec un discours rappelant la genèse du MAK et son évolution , voir le bilan qu'il en a fait dans cet article en lien ICI

Le président du MAK a en outre tenu à rendre un hommage appuyé à Ferhat Mehenni, qui « fait honneur à la Kabylie et à son peuple. Son engagement, total et constant en faveur de la Kabylie n'a jamais failli. En plus de 40 ans de militantisme acharné, rien ni personne n'a jamais pu le détourner de son total dévouement envers la Kabylie. »


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil

Évoquant les détracteurs du MAK qui pullulent sur les réseaux sociaux, Bouaziz Ait-Chebib a fustigé ces individus qui ont « inventé le militantisme virtuel, passant leur temps à dénigrer le MAK qui mène, sur le terrain, un combat bien réel face à une Algérie totalement artificielle. L'énergie qu'ils y déploient et la haine qu’ils cultivent contre le MAK me laisse croire qu’ils sont, soit , atteints d’une nouvelle maladie que l'on peut qualifier de "MAKOPHOPIE", où alors qu'ils sont missionnés pour vendre du vent et des faux rêves aux kabyles dans le but infâme d'essayer d'anéantir la seule organisation politique kabyle qui défend les intérêt moraux et matériels de la Kabylie».

Cependant, ajoute-t-il «ce que ces gens ne semblent pas avoir compris au bout d'un demi siècle de ces mêmes pratiques, c'est que le peuple kabyle, contrairement à eux, a retenu les leçons du passé et que le travail de sape est désormais contre-productif car, plus ils diffament le MAK, plus le MAK gagne en crédibilité et en force, et plus ils se discréditent eux-mêmes. Aussi, je saisi cette opportunité pour leur dire : Tanemmirt, surtout continuez sur cette même voie »


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil
Enfin, Bouaziz Ait-Chebib a conclu son intervention en rappelant que «l'autodétermination défendue par le MAK est un principe inaliénable issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose du choix, libre et souverain, de déterminer la forme de son statut politique au moyen d'un référendum populaire qui lui seul a le pouvoir de décision et non pas les tenants de telle ou telle option ».

Appelant au rassemblement des forces vive de la Kabylie, le président du MAK déclare en substance « notre liberté est dans notre union. Notre mort est dans notre désunion. Qu’on soit indépendantistes, autonomistes ou partisans d’un statut particulier, l’Autodétermination est par définition un principe qui ne peut que fédérer toutes ces options dans l’optique d’instaure un Etat kabyle démocratique laïque et social, et ce quelle que soit la forme que lui aura choisi le peuple kabyle en entier et en toute souveraineté »


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil
A la fin du discours inaugural du président du MAK. Il a été ensuite procédé au lever du drapeau kabyle par deux enfants symbolisant le renouveau de la Kabylie enfin libre. C'est sous l’hymne national kabyle que la nouvelle génération de kabyles libres, représentés par un garçonnet et une fillette, ont hissé le drapeau kabyle dans une ambiance de liesse qui augure de meilleurs lendemains pour la Kabylie, tant la conscience national et patriotique kabyle devient une réalité palpable par la ferveur des participants qui y ont mis tout leur cœur.

Puis ce fut la cérémonie de Limin, le serment d'allégeance au drapeau et à la nation kabyle qui, comme partout où il a été prononcé, a soulevé une grande émotion. Une fois le serment prononcé en chœurs, l’assistance a scandé quelques slogans tels que : «pouvoir assassin», «nukni d iqvayliyen», «ass-a azekka ferhat yella yella», «ulac Smah ulac»,…


Puis, pour fêter le 14è anniversaire du MAK, l'assistance s'est réunie autour d'une collation, préparée pour l'occasion par la section d'At Waâvan, dans une ambiance chaleureuse et conviviale qui incarne la fraternité kabyle.

Après la collation, la caravane, composée d'une dizaine de véhicules a pris le chemin des villages d'At Mislayen qui avait organisé et accueilli en son sein le vote pour le drapeau kabyle le 25 juillet 2014, puis des village d'At Waggur et d'At Hamsi où les militants du MAK ont procédé à la levée du drapeau national kabyle en présence des membres de leur direction dont leur président, Bouaziz Ait Chebib, Hocine Azem, Mouloud Hamrani, Boussad Becha, Kamel Chetti ainsi que le président du conseil régional Mehana Mekdam, et à chaque fois que le drapeau kabyle s'élève vers les cieux de Kabylie, c'est la même émotion qui se reflète sur les visages: la fierté d’être kabyle et de l'assumer enfin pleinement.


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil
A At Waggur, les discours politiques ont été prononcés par Mouloud Hamrani,président du conseil universitaire de Tizi Ouzou et Hocine Azem, secrétaire national aux relations extérieures.

Dans son intervention, le secrétaire national aux relations extérieures, a mis l’accent sur le fait qu’« à travers la création du GPK, la carte d’identité kabyle, l’hymne national et enfin le drapeau kabyle, c’est l’Etat kabyle qui peu à peu est en train de s'édifier, doucement mais surement. Hocine Azem a poursuivi en disant que "14 ans c’est cours dans la vie d’une nation mais le MAK a réalisé durant cette courte durée, des choses importantes qui ne peuvent qu'augurer des lendemains meilleurs pour la Kabylie. En favorisant la renaissance du patriotisme kabyle, le MAK a mis le train sur les rails de la libération de la Nation Kabyle».

Le président du conseil universitaire de Tizi Ouzou a quant à lui tenu à «relever avec beaucoup de satisfaction la présence en force des jeunes , ce qui est en soi un élément très important car l’avenir leur appartient et tous les changements sont provoqués justement par cette catégorie de la société». Mouloud Hamrani a affirmé, à juste tire, que « La jeunesse kabyle est le meilleur atout dont dispose le MAK et la Kabylie. Et de ce fait, l’avenir de la Kabylie ne pourra être que celui de la liberté car la jeunesse kabyle en est, plus que jamais, profondément imprégnée »


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil
Après ces villages, la caravane a poursuivi son parcours jusqu’au chef-lieu de la commune de Yatafen. Le cortège de véhicule était orné de drapeaux de la Kabylie et de drapeaux fédéral amazigh.

A chaque escale le MAK n'a pas manqué de dédier les levers du drapeau kabyle à des militants et des militantes qui ont marqué l’histoire de la Kabylie : de Fadma n Summer aux 128 martyrs du printemps noir, en passant par Ccix Aheddad, Ccix Muhend Ameqran, Benai Ouali, Amar Ould Hamouda, Krim Belkacem, Abane, les martyrs de 1963, Kamal Amzal, Ali Mecili, Tahar Dajout, Katya Bengana, Nabila Djahnine, Smail Yefsah, Said Mekbel, Matoub Lounes, Ameziane Mehenni…


La femme kabyle, engagée et militante, n’a pas été oubliée. Le président du MAK a tenu à rendre hommage à plusieurs femmes kabyles qui contribuent à l’édification de l’Etat kabyle sans pour autant crier sur les toits leur engagements ou le considérer comme un exploit, mais en le considérant simplement comme un devoir moral et citoyen, exactement comme n'importe quel homme kabyle, à l’image de : Yasmina Oubouzar, Nadia Aghiles, Sakina Ait Hmed, Zira n At Habbou, Samia Ben Salem Ould Amara, Nadia Ould Said, et toutes les jeunes étudiantes qui militent avec acharnement et abnégation au sein des conseils universitaires du MAK à Tuvirett, Vgayet, Tizi-Ouzou, …


La direction du MAK a également tenu à rendre hommage au chanteur grand chanteur Ait Mislayen, décédé en 2000, lors du lever du drapeau dans son village, comme elle a salué la présence du chanteur Said Kessas, venu de Boumerdes pour participer à l'événement.

Enfin, le président du conseil régional, Mekdam Mehanna ,a tenu a exprimer à Siwel, sa fierté de voir le drapeau kabyle flotter dans la même journée dans 4 villages de Kabylie, ce qui signifie pour lui que la Kabylie se reconnait pleinement dans la démarche libératrice du MAK. Il a particulièrement tenu à féliciter les villages en question pour avoir inscrit leur noms en lettres d'or et de liberté dans l'histoire de la Kabylie qui finira tôt ou tard par s'émanciper de l'Algérie, n'en déplaise au pouvoir algérien et à ses relais locaux qui s'épuisent vainement a tenter d'empêcher le lever du drapeau national kabyle en Kabylie.

cdb/zp
SIWEL 060105 JUIN 15

VIDEO du lever du drapeau national kabyle à At Wâavane


VIDEO du serment d'allégeance au drapeau et à la Nation kabyle à At Hamsi




Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil







Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil


Pour le 14è anniversaire de la création du MAK, 4 villages procèdent au lever du drapeau national kabyle dans l'Arch d'Aqvil




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu