Pour la gendarmerie algérienne : les Kabyles ne sont pas Algériens

22/04/2014 - 12:11

KABYLIE (SIWEL) — Une délégation de militants du Mouvement Autonomiste Chawi (MAC) qui se rendait à Tizi-Wezzu pour participer à la marche du 20 Avril, a été retenue arbitrairement toute la nuit, entre El Eulma et Sétif, par la gendarmerie nationale algérienne qui leur demandaient : « Pourquoi allez-vous manifester avec les Kabyles ? Ils ne sont pas Algériens »


Si les chaouis ont pu aller au rassemblement de l'Anavad en exil, il n'en a pas été de même en Algérie où les militants Chaouis ont été arrêtés et séquestrés toute la nuit du 19 au 20 avril. Ici, Ferhat Mehenni, président de l'Anavad et avec Yella Houda, responsable du Mouvement autonomiste Chaoui et  Kameleddine Fekhar, emblème de la résistance Mozabite contre le racisme d’Etat algérien.
Si les chaouis ont pu aller au rassemblement de l'Anavad en exil, il n'en a pas été de même en Algérie où les militants Chaouis ont été arrêtés et séquestrés toute la nuit du 19 au 20 avril. Ici, Ferhat Mehenni, président de l'Anavad et avec Yella Houda, responsable du Mouvement autonomiste Chaoui et Kameleddine Fekhar, emblème de la résistance Mozabite contre le racisme d’Etat algérien.
Dans un communiqué de soutien du Mouvement Autonomiste Chawi (MAC) au peuple kabyle suite à l'interdiction puis la violente répression de la marche de Tizi-Wezzu, on apprend que sur invitation de leurs homologues kabyles du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK), un véhicule transportant une délégation de militants du Mouvement Autonomiste Chawi (MAC), qui se dirigeait vers Tizi-Wezzu pour participer le lendemain à la marche du 20 Avril, a été intercepté par les gendarmes algériens entre El Eulma et Sétif, cela leur aura pris plus de 3 heures pour "vérifier les papiers du véhicule"...

Le communiqué du MAC précise que « rien ne disposait leur véhicule à être contrôlé, si ce n’est que ses occupants portaient les drapeaux Chawis sur eux, avec fierté, sans se cacher ».

La délégation aura été retenue « arbitrairement toute la nuit par la gendarmerie, ils n’ont pas eu le droit ni de se désaltérer, ni de manger, ni même la possibilité de téléphoner », indique le communiqué.

Toujours d'après le communiqué du mouvement autonomiste chawi, les gendarmes avaient tenu les propos suivants : « Pourquoi vous allez manifester avec les Kabyles, ils ne sont pas Algériens », et de les laisser partir après plus de 3 heures d'interrogatoire « Cette fois-ci, on vous laisse tranquilles »...

wbw
SIWEL 221211 AVR 14

http://mouvement-autonomiste-chawi.blogspot.fr/2014/04/le-mac-solidaire-du-peuple-kabyle-qui.html http://mouvement-autonomiste-chawi.blogspot.fr/2014/04/le-mac-solidaire-du-peuple-kabyle-qui.html




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche