Pour faire face aux multiples agressions contre la Kabylie : Création du Centre kabyle d'alerte et de prévention (CKAP).

01/09/2013 - 12:19

KABYLIE (SIWEL) — Face aux multiples agressions dont sont victimes le pays kabyle et son peuple, le Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie (MAK) a décidé de mettre sur pied le Centre kabyle d'alerte et de prévention (CKAP). Cette structure aura pour mission de recenser périodiquement toutes ces atteintes au peuple kabyle et à la Kabylie.


Pour faire face aux multiples agressions contre la Kabylie : Création du Centre kabyle d'alerte et de prévention (CKAP).
Dans un communiqué sanctionnant les travaux de la mise sur pied de cette structure, les initiateurs rappellent que « depuis 1962, l’Algérie ne cesse d’agresser la Kabylie ». Et « une politique de dépersonnalisation du peuple kabyle est érigée en constante nationale algérienne par tous les pouvoirs successifs ». Sur le plan économique, les rédacteurs du communiqué ajoutent que « l’Algérie indépendante asphyxie le pays des Kabyle. Pour le maintenir sous sa botte, il le rackette fiscalement tout en bloquant tout investissement créateur de richesse ».

Cette terreur identitaire et économique « s’est accentuée depuis 2001, après l'insurrection citoyenne (printemps noir) et son macabre bilan -128 jeunes y perdirent leurs vies. Depuis, le prétexte de la lutte antiterroriste est imposé sur le territoire kabyle afin de concrétiser le schéma des décideurs qui consiste à l’encerclement militaire de la Kabylie », dénoncent-ils. Sur le terrain, les responsables du CKAP estiment que malgré la présence en surnombre de policiers, gendarmes et autres miliaires, « la Kabylie est accablée de tous les maux : insécurité ordinaire, enlèvements, prosélytisme, salafistes, incendies volontaires d'oliveraies au napalm... Rien ne lui est épargné ». En plus de cela, « elle fait l'objet d'attaques incessantes de la part d'officiels et de certains journaux racistes affiliés au pouvoir ».

Devant cet ignoble anti-kabylisme, « qui caractérise les institutions algériennes », le Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie (MAK) décide la création d'une structure dénommée : Centre Kabyle d’Alerte et de Prévention (CKAP). Sa mission, telle que définie par ses responsable se résume au « recensement de tous les actes de malveillance dirigés contre la Kabylie et les Kabyles ».

« Trimestriellement, le CKAP rendra public un rapport dans lequel seront recensés toutes les atteinte perpétrées par le pouvoir et ses relais contre la Kabylie et ses intérêts : sabotages économiques, attaques, insultes, outrages, meurtres, tortures… », expliquent-ils encore.
Ce rapport sera adressé au Gouvernement provisoire kabyle avant sa diffusion en Kabylie et à l'étranger pour sensibiliser notamment les ONG internationales de défense des droits humains.

Pour réunir et recenser toutes ces atteintes, les initiateurs informe qu’à partir d'aujourd'hui, toute personne ayant été victime ou témoin de ces actes, peut informer le CRAP à cette adresse : afensu@yahoo.fr

Ils ajoutent que Mohand Boukla est désigné coordinateur du Centre Kabyle d Alerte et de Prévention (CKAP).

dm
SIWEL 01 1219 SEP13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu