Pour dénoncer l'insécurité: marche à Ighil Ali

17/01/2011 - 14:46

BGAYET (SIWEL) - Les citoyens d'Ighil Ali ainsi que beaucoup d'autres venus des quatre coins de la Kabylie se sont rassemblés puis ont marché pour la dignité de la famille de la victime Mohand Bouza tué par l'armée algérienne.


Les Kabyles se mobilisent contre l'insécurité
Les Kabyles se mobilisent contre l'insécurité
Après un grand rassemblement d'une heure environ observé devant le siège de la mairie; une marche a été initiée vers 11h pour terminer devant le siège de la Daïra. Le comité organisateur dont les membres de la famille du défunt ont remis au responsable de la dite daïra une déclaration dans laquelle ils exigent que toute la lumière soit faite sur l'assassinat de leur frère.

D'après les organisateurs du rassemblement et de la marche en question, la victime n'avait aucune arme en sa possession lors de son assassinat. Il était en train de poser des pièges pour la grive, conclut le frère de la victime lors de son intervention devant la foule.

De nombreux cadres politiques du mouvement autonomiste MAK et d'autres sensibilités politiques à l'instar du RCD représenté par le député Atmane Mazouz, étaient présents à cette manifestation. Cette marche s'est déroulée dans le calme et la foule s'est dispersée vers 12h.

Mohand Bouza, demeurant au village Azrou près d'Ighil Ali, a été tué le mardi 11 janvier par des militaires au moment où il chassait les grives dans la forêt des Bibans.

Mohand Bouza tué le 11 janvier par l'ANP
Mohand Bouza tué le 11 janvier par l'ANP

Pour dénoncer l'insécurité: marche à Ighil Ali

Pour dénoncer l'insécurité: marche à Ighil Ali
yas
SIWEL 171446 JAN 11

tt.jpg Mohand Bouza  (119.88 Ko)
dsc05975_1.jpg DSC05975.JPG  (251.42 Ko)
ttttt.jpg ttttt.JPG  (171.71 Ko)





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu