Pour contrer le MAK, l'Etat algérien s’apprêterait à officialiser Tamazight

04/01/2016 - 21:14

ALGER (SIWEL) — Selon certaines sources journalistiques qui ont laissé fuiter l'information, Agujil Bwawal (Ahmed Ouyahia) compte annoncer l'officialisation de Tamazight en Algérie. L'annonce est programmée pour demain et sera faite par Agujil Bwawal en personne au cours d'une conférence de presse.

Ainsi, le mouvement souverainiste kabyle aura piégé une fois de plus l'Etat ségrégationniste algérien en l'obligeant à officialiser une langue qu'il combat plus que tout au nom du colonialisme arabo-islamique.


A cause du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), Agujil Bwawal sera-t-il dans l'obligation d'annoncer l'officialisation de Tamazight en Algérie?  (PH/DR)
A cause du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), Agujil Bwawal sera-t-il dans l'obligation d'annoncer l'officialisation de Tamazight en Algérie? (PH/DR)
Cette officialisation, si elle se confirme effectivement demain, aura été évidemment consécutive à l'embarras grandissant dans lequel le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) met l'Etat algérien. Elle signifie clairement que l'Etat algérien est dans l'obligation de céder à l’officialisation d'une langue qu'il s'était juré d'anéantir, rien que pour contrer le MAK qui lui tient la dragée bien haute.

Si Tamazight est déclarée officielle demain, ce ne sera certainement pas pour faire avancer les choses mais bien pour contrer le MAK, pensent-ils. Concrètement, cela ne changera évidement rien à la situation, ni en Kabylie ni ailleurs, mais cela constituera, en tous cas, une humiliation de plus que le MAK aura infligé à cet Etat colonial.

En revanche, si l'Etat algérien pense que l'officialisation de Tamazight affaiblira le MAK, il se trompe lourdement. Cela prouvera au contraire que l'Etat algérien ne cède qu'à la contrainte, sans compter que l'on se demande déjà à quoi pourra-t-il occuper ses "quémandeurs de l'officialisation"?

Cela étant dit, l'information reste à vérifier, elle se confirmera ou s'infirmera demain, mais une chose est certaine, dans les coulisses de l'Etat algérien, les commentaires vont bon train et certains s'offusquent déjà de cette atteinte à la Oumma et à la capitulation de l'Etat algérien face à la pression du MAK qu'ils voudraient tout simplement éradiquer à la façon Erdogan. Ils comptent bien peser de tout leur poids pour faire capoter cette officialisation, et dans tous les cas de figure entraver son application de sorte à ce que Tamazight n'ait d'officiel que le nom.

zp,
SIWEL 042114 JAN 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu