Plus de 550 mercenaires du Polisario aux mains du CNT (site internet)

25/08/2011 - 15:00

PARIS (SIWEL) — Quelques 556 mercenaires du Polisario, appelés en renfort par les troupes de Kadhafi ont été arrêtés par les rebelles libyens, selon une source du conseil, citée par le site internet "geotribune.com".


Le leader du Polisario Mohamed Abdelaziz (Credits photo Siwel)
Le leader du Polisario Mohamed Abdelaziz (Credits photo Siwel)
« Plusieurs de ces mercenaires ont été arrêtés dans la ville de Zawiya, mais également dans le complexe militaire de Bab El Aziziah », ajoute la même source, précisant que « le CNT a ordonné leur transfert vers Benghazi en attendant de mettre la main sur le reste des éléments du Polisario se trouvant en Libye ».

Selon la même source, « la décision du CNT a été prise à la suite de l'attaque menée le 22 août par les insurgés contre l'ambassade d'Algérie à Tripoli ».

« Dans les locaux de la chancellerie algérienne, les combattants anti-Kadhafi auraient trouvé des documents particulièrement compromettants pour Alger, révélant un soutien massif au colonel Kadhafi ». Les dossiers ont, selon le même site, « confirmé ce qui était en partie connu : une aide militaire et logistique algérienne à Kadhafi, outre la présence sur le sol libyen de plusieurs centaines de mercenaires du Polisario ».

Le CNT, souligne la même source, en a conclu que, mis à part les 556 éléments arrêtés, d'autres mercenaires du Polisario auraient été tués dans les combats ou bien se seraient évanouis dans la nature à la faveur de la confusion générale qui a suivi l'effondrement du régime.

Dès le début de l'insurrection libyenne, une forte tension régnait entre le CNT et Alger. Le CNT accusait régulièrement le régime algérien d'assistance à Kadhafi.

uz
SIWEL 251500 AOUT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu