Pas de preuves impliquant le Maroc dans le rapt de trois humanitaires des camps de Tindouf (responsable sahraoui)

20/12/2011 - 18:09

TIFARITI (SIWEL) — Il n'y a pas de preuves impliquant directement les services secrets marocains dans le rapt de trois humanitaires européens, deux Espagnols et une Italienne, survenu dans les camps des réfugiés sahraouis le 22 octobre dernier, a révélé à Siwel une source sahraouie à Siwel en marge des travaux du 13e congrès du Front Polisario.


Pas de preuves impliquant le Maroc dans le rapt de trois humanitaires des camps de Tindouf (responsable sahraoui)
La thèse selon laquelle les services secrets marocains avec l'aide de la France aient été derrière le rapt des trois humanitaires ne peut être démontrée par un simple témoignage d'un contrebandier arrêté par le Front Polisario au Sahara occidental, a affirmé le même responsable préférant garder l'anonymat.

Lundi 19 décembre, plusieurs titres de la presse algérienne notamment ont rapporté des déclarations faisant état de la complicité du Maroc dans l'opération ayant visé des humanitaires européens dans le camp de Rabuni au sud-ouest algérien.

uz
SIWEL 201710 DEC 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu