Parution : "Jacques Bénet - Mohand Aarav Bessaoud, Histoire d'une amitié", de Marc Bénet

09/03/2016 - 17:25

PARIS (SIWEL) — Marc Bénet vient de publier aux éditions du Cellier de B. un livre intitulé "Jacques Bénet - Mohand Aarav Bessaoud, histoire d'une amitié" pour apporter une contribution à l'histoire de l'Académie berbère fondée en 1966 à Paris et dissoute en 1978 par Giscard d'Estaing sur demande des régimes arabes algérien de Boumédiene et marocain d'Hassan II


Preuve que l'histoire est bel et bien un perpétuel recommencement, car en réponse à l'hommage rendu en 1980 dans son livre "De petites gens pour une grande cause ou l’histoire de l’Académie berbère" par Mohand Arab Bessaoud à Jacques Bénet, ce français engagé dans le combat pour l’identité amazighe :

« Si les Berbères, mes frères, devaient un jour se souvenir de moi au point de vouloir honorer mon nom, je leur demanderais instamment de lui associer celui de Jacques Bénet, car sans l’aide de ce grand ami des Berbères, mon action en faveur de notre identité n’aurait peut-être pas connu le succès qui est le sien. Ce serait donc faire preuve de justice que de dire : Mohand Aarav-Jacques Bénet comme on dit Erckmann-Chatrian." »

Aujourd'hui, c'est le fils de Jacques Bénet qui vient rendre hommage aux deux grands amis que furent Dda Mohand Aarav Bessaoud et M. Jacques Bénet.
En effet, c'est en triant les archives de son père que l'auteur s'est rendu compte que son père était très lié à Bessaoud et qu'il avait joué auprès de lui un rôle actif.

Voici ce que l'on peut lire dans la quatrième de couverture :

« Ancien maquisard du FLN, opposant farouche à la politique d’arabisation forcée de Ben Bella puis de Boumediene, Mohand Aarav Bessaoud trouve refuge à Paris. De 1966 à 1978, il y crée et anime l’Académie berbère, qui prit une part déterminante dans le renouveau de la langue et de l’identité berbère.

Jacques Bénet, diplômé de l’École des chartes, ancien dirigeant d’un mouvement de résistance, suit le cours de berbère d’André Basset et milite très tôt pour la sauvegarde de la langue et de la culture berbère.

Les deux hommes se rencontrent à Paris et lutteront ensemble, au coude à coude, pour la cause berbère. Mohand Aarav Bessaoud, l’inlassable militant, jusqu’à en perdre la santé, trouvera auprès de Jacques Bénet un soutien décisif et surtout un ami fidèle sur lequel il pourra compter aux heures difficiles.

Écrit à partir des archives inédites de Jacques Bénet, ce livre rend hommage à ces deux hommes et à leur combat
 »

Ce livre étant autoédité, il ne peut donc être trouvé en librairie.

SIWEL 091725 MAR 16




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu