Participation du FFS aux législatives : « nous attendons des signaux du pouvoir »

28/11/2011 - 00:08

ALGER (SIWEL) — Ahmed Betatach, cadre du Front des forces socialistes, a affirmé dimanche soir que « le FFS attend des signaux du pouvoir » pour une éventuelle participation de ce parti aux prochaines élections législatives prévues pour mai 2012.


Ahmed Betatache (DR)
Ahmed Betatache (DR)
Ahmed Betatache qui s'exprimait lors d'une émission-débat sur le plateau de la télévision d'Etat, ENTV, a indiqué que « ces signaux résident dans une véritable ouverture politique et médiatique et des garanties pour un scrutin libre et transparent ».

Toutefois, M. Betatache a ajouté que la participation du FFS aux législatives demeure tributaire de la décision qui sortira de la convention nationale annoncée depuis quelques mois déjà et qu'organisera ce parti .

Il a réitéré l'appel du FFS à « un changement radical mais pacifique du régime en Algérie ». Il a de ce fait exprimé le « rejet total » de son parti des réformes entreprises par le chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika, argumentant que ces initiatives du pouvoir ne « répondent pas aux aspirations profondes de la société en matière de changement radical du système ».

Ahmed Betatache a par ailleurs exprimé le soutien du FFS aux révoltes qui secouent les pays d'Afrique du Nord saluant l'organisation d'une assemblée constituante en Tunisie et affirmant que l'Algérie ne sera pas épargnée par ce vent de révolte.

L'émission-débat de l'ENTV a regroupé les représentants du FFS et des partis de l'alliance présidentielle (FLN, RND et MSP). Le FFS rappelle-t-on avait boycotté les deux dernière élections législatives tenues en mai 2002 et 2007.

uz
SIWEL 280010 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu