Paris /Journée mondiale de soutien à «KOBANÊ»:Manifestation le 1er novembre 2014, 14h00 (Bastille –République)

27/10/2014 - 16:23

PARIS (SIWEL) — Le 1er novembre 2014, c’est la journée mondiale de soutien à Kobanê, contre le Daech et pour l’humanité. Des manifestations auront lieu partout dans le monde, à Paris, Marseille, Rennes, Toulouse, Cologne, Berlin, Francfort, Nuremberg, Oslo, Stockholm, Copenhague, Vienne, Athènes, Londres, La Haye, Bruxelles, Helsinki, en Amérique latine, aux Etats-Unis, au Japon, en Inde et au Pakistan...Un appel à mobilisation générale a été lancé par le peuple Kurde, le Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie, le Gouvernement provisoire kabyle et le Collectif des Amazighs en France sont signataires de cet Appel. Les kabyles, les amazighs, leurs amis et alliés sont appelés à manifester leur solidarité avec le peuple kurde, avec les forces combattantes du YPJ/YPG et avec le PKK.


La Coordination nationale solidarité Kurdistan appelle à une journée mondiale pour Kobanê (PH/DR)
La Coordination nationale solidarité Kurdistan appelle à une journée mondiale pour Kobanê (PH/DR)


Depuis plusieurs semaines, les Kurdes manifestent dans toutes les villes d’Europe et de Turquies pour soutenir Kobanê, troisième et plus petit canton du Kurdistan de Syrie (Rojava). Contre toute attente, depuis maintenant 7 semaines, Kobanê résiste et ne tombe pas ! Malgré sa supériorité numérique et logistique, l’Etat islamique n’arrive pas à venir à bout de la résistance héroïque des combattant(e)s de Kobanê qui forcent le respect et l’admiration.

Il est du devoir de tous les être humain, épris des valeurs de justice et de liberté, de soutenir le peuple kurde qui défend avec courage et détermination l’honneur de l’humanité, malgré le refus de l’occident de lui fournir les armes qui lui permettrait de prendre définitivement le dessus sur les forces obscures de l’EI. Ce samedi 1er novembre 2014, des manifestations auront lieu partout, en France et dans le monde, pour soutenir Kobanê et le peuple kurde dans la lutte héroïque qu’il mène contre le Daech, au nom de l’humanité toute entière.

A Paris, Marseille, Rennes, Strasbourg, Toulouse, Bâle, Cologne, Hambourg, Berlin, Brême, Francfort, Nuremberg, Freiburg, Stuttgart, Oslo, Stockholm, Göteborg, Copenhague, Vienne, Athènes, Nicosie, Londres, La Haye, Bruxelles, Helsinki, en Amérique latine, aux Etats-Unis, au Japon, en Inde et au Pakistan...partout, à défaut des Etats, ce sont les peuples qui se solidarisent avec le peuple kurde. Ils prennent conscience que les combattant(e)s Kurde sont en train de mener seuls, et dans un rapport de force disproportionné, une guerre terrible contre un ennemi déshumanisé qui égorge, viole, massacre, exécute et mets en esclavage sexuel des milliers de personnes.


Le refus d’armer les combattant(e)s kurdes du YPJ/YPG obéit à une volonté de ménager les Etats islamiques du Moyen-Orient, alliés objectifs de l'EI (PH/DR)
Le refus d’armer les combattant(e)s kurdes du YPJ/YPG obéit à une volonté de ménager les Etats islamiques du Moyen-Orient, alliés objectifs de l'EI (PH/DR)
Le monde entier se doit devenir en aide au peuple kurde et exiger avec lui que des armes soient fournies aux combattant(e)s kurdes. Les forces combattantes kurdes sont les seules à affronter réellement l’organisation terroriste de l’Etat islamique alors-même qu’une coalition des plus grandes puissances militaires du Monde s’est soi-disant constituée pour lutter contre l’organisation terroriste de Daech.

Tout le monde aura compris que ce refus d’armer les combattant(e)s kurdes du YPJ/YPG obéit à une volonté de ménager des Etats du Moyen-Orient, en particulier ceux qui constituent, encore aujourd’hui, les plus précieux soutiens de l’organisation terroriste de l’Etat islamique, à savoir la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar, et ce alors-même qu’ils sont membre de la prétendue coalition.

La Kabylie a manifesté son soutien au peuple Kurde à Akbou le 18 octobre. A Paris, les kabyles et les amazighs de la diaspora en France ont manifesté avec les Kurdes, le même jour (PH/DRà
La Kabylie a manifesté son soutien au peuple Kurde à Akbou le 18 octobre. A Paris, les kabyles et les amazighs de la diaspora en France ont manifesté avec les Kurdes, le même jour (PH/DRà
Pour soutenir les combattant(e)s kurdes, le peuple kurde et l’ensemble du Kurdistan qui donnent aujourd’hui une leçon magistrale de courage, de dignité et…de morale aux puissances internationales, cet appel à mobilisation du premier novembre en soutien à Kobanê a été lancé par le peuple Kurde, le Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie, le Gouvernement provisoire kabyle et le Collectif des Amazighs en France sont signataires de cet appel et les kabyles, les amazighs, leurs amis et alliés sont appelés à manifester leur solidarité avec le peuple kurde, avec les forces combattantes du YPJ/YPG et avec le PKK.

A Paris, la journée mondiale de solidarité avec «Kobanê» débutera à 14h par une manifestation de Bastille à République, puis un rassemblement et un concert sur la place de la République où il y aura des stands, dont celui de la Kabylie. Le premier Novembre 2014,il s’agira de couvrir le silence assourdissant des puissances occidentales pour crier avec le peuple kurde, nous sommes avec vous « contre Daesh, pour Kobanê et pour l'Humanité ! »

Partout ailleurs en France et dans le monde, il y aura des évènements similaires avec des rassemblements, des manifestations, des chaînes humaines, des lâchers de ballons, des collectes de fonds pour les réfugiés de Kobanê, des veillée aux bougies et des marches aux flambeaux... tout cela pour envoyer un message fort à ces décideurs qui jouent avec la vie de centaines de milliers de personnes et leur dire que « Kobanê n'est pas seule », « Kobanê ne tombera pas ! » ,« Kobanê vaincra et vivra ! »

Par la voix de la coordination nationale solidarité Kurdistan, voici ci-dessous, l’appel du peuple Kurde, suivi de la liste des premiers signataires de l’appel, en France et dans le monde.


Appel à la mobilisation

Journée mondiale contre Daesh – pour Kobanê - pour l’Humanité

1er novembre 2014, 14h00

A Paris, de Bastille à République



Le 15 septembre dernier, l'organisation Daesh a entamé une vaste offensive sur plusieurs fronts contre la ville kurde de Kobanê, dans le nord de la Syrie (Ouest-Kurdistan, dit aussi Rojava). C’est la troisième fois que Kobanê est visée par cette organisation depuis le mois de mars 2014.

Les deux premières offensives ayant été repoussées, Daesh a rassemblé toutes ses forces pour attaquer encore plus fort et s’emparer de la ville.

En janvier dernier, les Kurdes du Rojava ont mis en place un système d'administration autonome organisé en trois cantons. Kobanê qui est l'un de ces cantons est longé au nord par la frontière turque, étant encerclé de tous les autres côtés par des zones sous contrôle de Daesh.

Daesh est entré dans la ville de Kobanê en utilisant des armes lourdes de fabrication américaine. Des centaines de milliers de civils sont confrontés à la menace d’un génocide. A Kobanê, la population tente de résister avec des armes légères contre les attaques brutales de ces gangs surarmés. Pour les secourir, ils ne peuvent compter que sur le soutien des YPG et des YPJ, les unités de défense du peuple.

Voilà pourquoi il est important de se mobiliser au niveau mondial pour Kobanê et contre Daesh.

La soit-disant coalition internationale contre Daesh n’a apporté aucune aide à la résistance des Kurdes, bien que ceux-ci soient les témoins du génocide en cours.

La coalition n’a pas rempli les obligations auxquelles elle est tenue en vertu du droit international. Plusieurs des pays membres de cette alliance, en particulier la Turquie, font partie des soutiens militaires et financiers de Daesh, et non des moindres.

Voilà pourquoi il est important de se mobiliser au niveau mondial pour Kobanê et contre Daesh.

Si la communauté internationale souhaite que la démocratie puisse prendre racine au Moyen-Orient, elle doit soutenir la résistance kurde à Kobanê. Le modèle démocratique de l’administration autonome du Rojava est un exemple pour toutes les populations de la Syrie. Ce modèle est laïc, pluraliste, et permet de réaliser l'unité dans la diversité.

Agissons maintenant

Il est grand temps de donner ce message aux acteurs mondiaux : une autre politique est possible.

Nous encourageons donc tous les peuples de la terre à manifester leur solidarité avec Kobanê.

Nous vous invitons vivement à participer à la journée mondiale pour Kobanê.

Soutenez la résistance contre Daesh ! Soutenez Kobanê !

Soutenez l'humanité !

Agissez maintenant !




Premiers signataires en France:
Coordination Nationale Solidarité Kurdistan (CNSK) ; Parti Communiste Français (PCF) ; Union syndicale Solidaires ; Confédération Nationale du Travail - France (CNT-F) ; Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF) ; Institut Arménien de France ; Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire ; Sortir du Colonialisme ; France Kurdistan ; Réseau Mondial pour les Droits Collectifs des Peuples (RMDCP) ; Organisation Communiste Libertaire (OCL) ; Collectif des Amazigh en France ; Maison du Tamileelam ; International Councils of Tamileelam ; Fédération Française des Associations Tamoul France ; Confédération de Coordination Comité Tamoul France ; Association de Femmes Tamoul ; Association de Jeunes Tamoul ; Le mouvement pour l'auto-détermination de la Kabylie (MAK) ; Union des Etudiants Kurdes de France ; Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie (ACTIT) ; Fédération des Associations de Travailleurs et de Jeunes (DIDF) ; Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe (Par-tizan) ; Confédération des Droits Démocratiques en Europe (ADHK) ; ODAK ; Alin Teri ;

Marie Georges BUFFET, Députée ; Eliane ASSASSI, Sénatrice, présidente du groupe CRC au Sénat ; Patrick LE HYARIC, directeur de L'Humanité, député européen et vice-président du groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE-NGL) ; Pierre LAURENT, secrétaire na-tional du PCF, président du PGE et sénateur ; Nils ANDERSSON, Association pour la dé-fense du droit international humanitaire (ADIF) ; Francis WURTZ, député honoraire du Par-lement européen ; Doreya AWNY, Journaliste et écrivaine ; Ferhat MEHENNI, Président du Gouvernement provisoire kabyle ; Azzedine TAIBI, Maire de Stains ; Gilles POUX, Maire de La Courneuve ; Jérôme GLEIZES, Conseiller de Paris ; Danielle LEBAIL, responsable du réseau PCF-Kurdistan et conseillère régionale Rhône-Alpes ; Hervé BRAMY, Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis ; Didier MIGNOT, Conseiller municipal du Blanc Mesnil ; Sylvie JAN, présidente de France-Kurdistan ; Bernard REVOLLON, Président des Amis du peuple kurde en Alsace ; Stéphane ENJALRAN, secrétariat national de l'Union syndicale Solidaires ; Julien GONTHIER, secrétariat national de l'Union syndicale Soli-daires ; Christian MAHIEUX, commission internationale de l'Union syndicale Solidaires ;

Premiers signataires dans le monde:
Prof Noam CHOMSKY-US; Adolfo Perez ESQUIVEL, Nobel Peace Prize Laureate 1980-Argentina; Archbishop Emeritus Desmond TUTU, Nobel Peace Prize Laureate, South Africa; Hugo BLANCO, leader of the CCP (Campesino Confederation of Peru)-Peru; Prof Bill BOWRING, University of London, Birkbeck College -UK; MICHAEL MANSFIELD QC, President of Haldane Society of Socialist Lawyers-UK; Dr Felix PADEL, Sussex University-UK; Lord HYLTON, House of Lords, UK; Margaret OWEN O.B.E, human rights lawyer-UK; Nick HILDYARD, policy adviser-UK; Prof Kariane WESTRHEIM, EU Turkey Civic Commission (EUTCC)-Norway; Prof Michael GUNTER, EU Turkey Civic Commission (EUTCC)-US; Dr.ir. JP Joost JONGERDEN, Wageningen University, The Netherlands; Estella SCHMID, Peace in Kurdistan Campaign-UK; Dr. David GRAEBER-anthropologist, author, UK; Mark THOMAS, writer/comedian-UK; Peter TATCHELL, Director, Peter Tatchell Foundation-UK; Dr Derek WALL, International Coordinator of the Green Party of England and Wales-UK; Stephen SMELLIE, UNISON Lanarkshire, Scotland-UK; FABIO AMATO, Foreign Representative of the PRC Party and Secretariat of the European Left-Italy; Moni OVADIA, perfomer/musicians/theatrical author–Italy; Michel ROLAND, President of Médecins du Monde, Belgium; LUDO DE BRABANDER, spokesperson Vrede vzw (Belgian Peace Organisation)- Belgium; WARD KENNES, Mayor of Kasterlee/ MP, Member of the Flemish Parliament-Belgium; Stephen BOUQUIN, Prof of Sociology, Universite d’Evry-Val-d’Essone and Chairman of ROOD-Belgium; Em. Prof. Herman DE LEY, Ghent University-Belgium Dr. Suresh KHAIRNAR, National Convenor, All India Secular Forum-India; Kishore JAGTAP, President, Phule-Ambedkar Intellectual Forum-India; Amaresh MISRA, Editor-in-Chief, Medhaj News-India; Feroze MITHIBORWALA, National President of Bharat Bachao Andolan (Movement to Save India from Imperialism & Zionism)-India; Dr Radha D’SOUZA, Indian Association of People’s Lawyers – India; Manuel MARTORELL, historian and journalist-Spain; Osvaldo BAYER, historian, writer and anarchist-Argentina; Stella CALLONI, journalist, international analyst and writer-Argentina; Fernando SIGNORINI, Coach of the Argentinian Soccer Team-Argentina; Nora CORTINAS, Human rights activist, co-founder of the Mayo's Square Mothers-Argentina; Rosana ALVARADO, First Vice-President of the National Assembly-Ecuador; Maria Augusta CALLE, President of the Commission on Sovereignty and International Relations of the National Assembly-Ecuador; Virgilio HERNANDEZ, Member of the Board of Directors of the National Legislative Assembly- Ecuador; Pedro DE LA CRUZ, President of the Andean Parliament–Ecuador; Francisco VELASCO, Former Minister of Culture, Member of the Ad-ministrative Board of “Alliance Country”-Ecuador; Guillaume LONG, responsible for External Relations of Ecuador Alianza Pais Party-Ecuador; Fernando BOSSI, People's Bolivarian Congress-Argentina; Prof Kamal A.Mitra CHENOY, Centre for Comparative Politic & Political Theory, School of International Studies-India; Achin VANIK , Professor of International Relations and Global Politics from the University of Delhi (retired)-India; Amir M. MAASOUMI, Peace Ambassador-India; Sushovan DHAR, Radical Socialist-India; Jatin DESAI, veteran journalist & General secretary of the "PIFPD" (Pakistan India Forum for Peace & Democracy) – India; Wilfred DACOSTA, Indian Social Action Forum (INSAF), New Delhi- India; Sandhya JAIN, Journalist, New Delhi – India; Asha KACHRU, Writer-India; Dr. Suresh KHAIRNAR, National Convenor, All India Secular Forum-India; Kishore JAGTAP, President, Phule-Ambedkar Intellectual Forum-India; Amaresh MISRA, Editor-in-Chief, Medhaj News-India; Anwar KOMBAI, Documentary Filmmaker, writer & journalist, Chennai, India; Javed ANAND, Muslims for Secular Democracy, Mumbai-India; Rohini HENSMAN, Writer and Independent Scholar, Bombay-India; Jawad MOHAMMED,Lawyer from Chennai-South India; Sukla SEN, EKTA (Committee for Communal Amity), Mumbai-India; Sushovan DHAR, Radical Socialist-India; Jatin DESAI, veteran journalist & General secretary of the "PIFPD" - Pakistan India Forum for Peace & Democracy-India; Raghu JAYANTIYA, Engineering Design Manager-UK; Mukta SRIVASTAV, National Alliance of People's Movements, Mumbai-India; Com. VASUDEVAN, Bluestar Trade Union, Mumbai–India; Com Deepti GOPINATH, Airport Workers Trade Union, Mumbai-India; Akshay KUMAR, Orissa Farmers Struggle, Bhuvaneshwar-India; Prof. Rakesh RAFIQUE, Yuva Kranti, Founder, Moradabad-India; Ravi KOHAR, Convenor, Yuva Kranti (Revolutionary Youth), New Delhi-India; Shelley KASLI, Journalist, Bangalore-India; Salim ALWARE, Indian Muslim Intellectual Forum, Convenor-India; Jyoti BADEKAR, Bharat Bachao Andolan, Mumbai-India; Farouk MAPKAR, Bharat Bachao Andolan, Convenor, Mumbai-India; Yusuf PARMAR, President, Indian Muslim Development Council, Rajkot-India; Arif KAPADIA, Bharat Bachao Andolan, Mumbai-India; Afaque AZAD, Bharat Bachao Andolan, Mumbai –India; Bhupen SINGH, Journalist, New Delhi-India; Shujaat Ali QADRIQ, Convenor, Muslim Students Organization, Lucknow-INDIA; Ashraf Ali ZAIDI, Bharat Bachao Andolan, New Delhi-India; Sanjay SINGHVI, General Secretary, Trade Union Centre of India (TUCI), Communist Party of India (Marxist-Leninist) CPI-ML-India; Luisa MORGANTINI - Former Vice President of EP-Italy; Prof.Maria Immacolata MACIOTI, Association of Sociology in Italy (AIS)-Italy; Prof. Annamaria RIVERA, Anthropologist-Italy; Prof. Giorgio FORTI, Emeritus at the Faculty, University of Milan, and Member of the Lincei National Academy-Italy; Claudio TREVES, General Secretary of the Labor Union Nidil-Cgil-Italy; YA BASTA! Bologna-Italy; Social Center of TPO-Italy; SOCIAL CENTER OF S. LABAS, Bologna-Italy; MADIBA NETWORK HOUSE- Rimini-Italy; ASSOCIATIONS OF THE 'RUMORI SINISTRI' –Rimini-Italy; POLISPORTIV OF THE ANTI-RACISTS, Rimini-Italy; SOCIAL CENTER OF THE AQ16 -Reggio Emilia-Italy; SOCIAL CENTRES GROUPS of the Marche regions-Italy; AMBASCIATORS OF THE RIGHTS OF MARCHE REGIONS-Italy; YA BASTA! OF THE MARCHE -Italy; Antiracist POLISPORTIV OF THE 'ASSATA SHAKUR' Ancona-Italy; POLISPORTIV OF THE ACKAPAWA JESI-Italy; YA BASTA! BOLOGNA-Italy; SICILIA ANARCHIST FEDERATION-Italy; NO MUOS Ragusa-Italy; MAGAZINE OF THE SICILIA LIBERTARIA-Italy; PIPPO GURRIERI, director of the Sicilia libertarian-Italy; FABRIZIO GATTI, alias Bilal Ibrahim el Habib, journalist and author-Italy; Gianni RINALDINI, former General Secretary of the Labour Union Fiom-Cgil and Member of the Cgil National Board; Giorgio CREMASCHI, Former President of the Central Committee of the Labour Union Fiom-Cgil; Luca CASARINI, co-worker; YA BASTA! OF TRENTO-Italy; YA BASTA OF TREVISO-Italy; YA BASTA OF PADOVA-Italy; THE SOCIAL CENTER OF THE NORTH EAST-Italy; Laxman SINGH, Research Scholar (Jamia Millia Islamia)-India; Michel ROLAND, President of Médecins du Monde, Belgium; Georges-Henri BEAUTHIER Lawyer-Belgium; Hind RIAD, Lawyer-Belgium; Selma BENKHELIFA, Lawyer-Belgium; Olivier STEIN, Lawyer-Belgium; Joke CALLEWAERT, Lawyer-Belgium; DOMINIQUE WILLAERT, Artist- Belgium;


SIWEL 271623 OCT 14




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu