Ouverture de la fête du bijou à Ath Yenni : un art en déclin

14/07/2011 - 16:30

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le coup d’envoi de la fête du bijou a été donné jeudi matin à Ath Yenni en présence du directeur du tourisme et de l’artisanat de la wilaya de Tizi-Ouzou.


Fête des Bijoux d'Ath Yenni, 8ème édition (PHOTO: SIWEL / Ab G)
Fête des Bijoux d'Ath Yenni, 8ème édition (PHOTO: SIWEL / Ab G)
Une fête placée sous le signe de la sauvegarde puisque cet art traditionnel est menacé de disparition selon les artisans d’Ath Yenni qui souffrent de la cherté de la matière première, l’argent et l’absence du corail.

« On attend la levée de l’interdiction de la pêche du corail en Algérie, comme promis, après une interdiction de 7 ans, décidé par le ministère de la pêche au début des années 2000, mais là, on ne voit rien venir ».

Les artisans ont aussi dénoncé la cherté de l’argent estimé à plus 14000 DA/kg et la fermeture de la maison de l’artisanat de la commune d’Ath Yenni. Ce matin, un timide engouement a été enregistré sur place.

tt
SIWEL 131630 JUIL 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche