Oued El Berdi : des chômeurs ferment le siège de mairie et exigent une commission d’enquête

20/03/2011 - 15:36

TUVIRET-Bouira (SIWEL) — Des jeunes chômeurs de Oued El Berdi ont bloqué ce dimanche les deux accès menant vers El Esnam à l’aide de pneus et de barricades enflammées.


Ces jeunes ont voulu protester « contre la politique de marginalisation » dont ils se disent victimes. Après avoir fermé le siège de la mairie et fait sortir les fonctionnaires, une centaine de manifestants a exigé la venue du wali de Tuviret pour constater « la situation précaire » dans laquelle ils évoluent.

« La zone industrielle de Sidi Khaled qui est située à quelques centaines de mètres du chef-lieu communal ne recrute personne de la localité (…) les groupes industriels qui ont bénéficié d’assiettes foncières dans cette zone ne respectent aucunement la convention les liant aux autorités communales et de wilaya. Ils continuent à recruter des gens externes à la wilaya », a affirmé un jeune à Siwel.

Les protestataires, des jeunes chômeurs en majorité, demandent à ce qu’une « commission d’enquête soit rapidement dépêchée sur place pour constater la hogra et le favoritisme » qui sévissent en matière de recrutement.

La zone industrielle de Sidi Khaled dispose de plusieurs dizaines d’hectares où sont implantés d’importants groupes algériens et étrangers. C’est le cas de l’unité de câble électrique algéro-émiratie qui s’est installé récemment, où encore une grande entreprise Algéro-Chinoise spécialisée dans la menuiserie en bois et aluminium.

ab
SIWEL 201555 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu