Otages algériens au nord malien : " Le pouvoir algérien est responsable de notre situation "

02/01/2013 - 17:13

GAO (SIWEL) — Dans un message vidéo, diffusé par la presse mauritanienne, les trois otages algériens au nord du Mali, détenus, pour rappel, par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest, (Mujao), rappellent aux autorités algériennes que se sont les responsables du ministère des affaires étrangères qui les ont obligé à rester sur Gao, pourtant, ils pouvainet quitter la ville avant d'être pris en otage.


La vidéo montre les trois diplomates en tenues afghanes, dans une situation de précarité, ils implorent Bouteflika de leur venir en aide, en acceptant les revendications du Mujao.

Ces otages, dont l'un d'eux aurait été exécuté par ses ravisseurs et dont les autorités algériennes ne confirment ni n'infirment l'information, sont utilisés, par le DRS algérien, comme moyen de pression et comme un élément dans le puzzle malien, pour imposer sa vision.

Enlevés depuis le 05 avril 2012, les autorités algériennes ont observé un silence radio sur cette affaire, et n'en veulent communiquer aucunement sur l'issue de cette prise d'otage. La manipulation algérienne du dossier malien va jusqu'à sacrifier des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères pour briser l'élan libérateur de l'Azawad.

aai
SIWEL 021713 JAN13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche