Opération désarabisation de la toponymie kabyle

21/03/2016 - 11:37

AT ISSAD (SIWEL) — Malgré les moyens colossaux déployés par le colonialisme arabo-islamique de l’Etat algérien au profit de dékabylisation-arabisation de la Kabylie, la jeunesse kabyle avec la seule force de ses convictions, rejette le diktat algérien et reste intraitable sur son identité.


C'est dans cette optique que de jeunes militants du MAK se sont mobilisé spour effacer les inscriptions en arabe sur toutes les plaques de signalisations érigées par l'administration coloniale algérienne.

Cette semaine, c'est la section MAK d’At Issad, dans la commune d'Ifigha, qui a mené l’opération visant à exprimer le rejet par la Kabylie de l'arabisation de son environnement en procédant à l'effacement des inscriptions en arabe sur les plaques de signalisation.

Rappelons, que la seule langue légitime de la Kabylie, la langue kabyle et aucune autre, est quasiment inexistante à l'échelle de toute la Kabylie, exception faite de deux à trois communes. Tous les villages en « At - » sont transformés en « Beni - », les « Assif » en « Oued », etc.,

Pour retrouver l’authenticité et son ancrage kabyle et amazighe, l'avènement d'un Etat kabyle est une urgence absolue. Les jeunes de tous les villages sont appelés à rekabyliser la toponymie kabyle, les « Beni » et les « oued » doivent être bannis de nos villages qui doivent impérativement retrouver leur authenticité.

cdb/zp,
SIWEL 211137 MAR 16

Opération désarabisation de la toponymie kabyle



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu