Opération Serval au Nord-Mali : Un député français confirme l'aide d'Alger

02/05/2013 - 10:57

PARIS (SIWEL) — Christophe Guilloteau, député français de l'opposition (UMP) et membre de la Commission de Défense et rapporteur de la mission d'information parlementaire sur l'opération Serval, a confirmé mardi dans un entretien à RFI que « l'Algérie a apporté ses services en matière de renseignements et de ravitaillement essence pour nos hélicoptères ».


Convoi du service des essences des armées (SEA) (PH/ECPAD)
Convoi du service des essences des armées (SEA) (PH/ECPAD)
Répondant aux questions de Charlotte Idrac, l'invité de la radio publique française, le responsable français confirme ainsi les informations publiées vendredi dernier par l'hebdomadaire Le Point, citant un officier français : « Les camions citernes du service des essences des armées, intégrés à la brigade logistique, se sont rendus à cinq reprises à la frontière algérienne, par la piste partant de Tessalit, pour aller prendre livraison de centaines de mètres cubes de carburant livrés par l'Algérie ».

L’Algérie s’est opposée « officiellement » à l’intervention militaire française au Mali, mais en apportant son aide logistique à l’armée française, cela la met en contradiction avec sa position affichée.

L'Algérie se trouve ainsi impliquée de très près dans la guerre au Nord-Mali, car après l'autorisation accordée aux avions de chasse français de survoler son territoire, l'Algérie vient de livrer 350 mètres cubes de kérosène aux forces françaises pour approvisionner leurs véhicules blindés et leurs hélicoptères.

wbw
SIWEL 021057 MAI 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu