Nouvelle coulée de limon à Illiltène (Tizi Ouzou) : Vingt familles évacuées

19/01/2013 - 15:31

AT-YELLILTEN (SIWEL) — Le gigantesque glissement de terrain qui tétanise la population du chef-lieu de la commune d’Illiltène, 70 km au sud de Tizi Ouzou et des habitations du village Aït Aïssa Ouyahia, a connu une nouvelle activité durant la nuit dernière. Pour éviter le pire, plus d'une vingtaine de familles ont été évacuées.


Une catastrophe naturelle menacant les habitants. PH/DR
Une catastrophe naturelle menacant les habitants. PH/DR
La terre n’a pas cessé de « cracher » d’importantes quantités de limon qui ont directement menacé des habitations. Au moins, une vingtaine de familles ont été évacuées ce matin, avons-nous appris. C’est carrément un climat de psychose qui s’installe à Illitène.

La dernière coulée en date a été enregistrée, pour rappel, au mois de décembre dernier. Depuis le début de la saison hivernale, la population locale est en proie constante avec un climat de peur, de terreur et d’épouvante.

Depuis le premier glissement survenu au début du mois de mai de l’année dernière, d’importantes quantités de limon dévalent, à chaque tombée de pluies vers le chef-lieu communal.
La localité est entièrement à l’abandon. Toutes les promesses de prendre en charge ce phénomène ne sont que de des paroles en l’air.

Aucune étude sérieuse du phénomène n’a été réalisée et les travaux lancés depuis l’apparition du phénomène, il y a huit mois, piétinent à cause des lenteurs administratives. La population est abandonné à son triste sort.

aai/tamurt
SIWEL 19 1531 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu