Nord Mali : arrivée de dizaines de djihadistes algériens pour soutenir AQMI (AFP)

25/11/2012 - 17:19

TOMBOUCTOU (SIWEL) — Plusieurs dizaines de djihadistes algériens sont arrivés ce week-end à Tombouctou pour soutenir et renforcer les rangs des islamistes de l'AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) qui, avec les terroristes du MUJAO, sèment la terreur dans l'Azawad, selon des sources sécuritaires dimanche, rapporte l'AFP.


Des islamistes au Nord Mali (PH/DR)
Des islamistes au Nord Mali (PH/DR)
Un habitant de la ville légendaire de Tombouctou, un ancien fonctionnaire du gouvernement local, a expliqué à l'AFP sous couvert d'anonymat qu'il avait vu des gens « au teint clair », se référant à des Arabes, arrivés samedi et dimanche à la caserne militaire.

Tombouctou qui est, depuis avril dernier, sous contrôle du groupe islamiste Ansar Dine (Défenseurs de la Foi), un allié d'Al-Qaïda, est « en passe de devenir de devenir de plus en plus le siège d'Aqmi dans le nord du Mali » indique-t-il.

Une source sécuritaire malienne a confirmé l'information, en disant que : « l'arrivée de de plus en plus de renforts islamistes » était à prévoir.

« Maintenant, les islamistes passent par les maisons de confisquer les téléviseurs. Hier (samedi) ils ont pris au moins 25 postes de télévision. Aujourd'hui, ils ont commencé à fouiller dans les maisons près de la Grande Mosquée », a dit le résident de Tombouctou.

Il y'a deux semaines les djihadistes ont commencé à faire du porte à porte pour arrêter les femmes qui ne portaient pas le voile.

Les couples mariés ont été lapidées, les voleurs ont eu leurs bras amputé et fumeurs et les buveurs ont été fouettés dans les principales villes du nord du Mali occupée, appliquant ainsi la charia, la loi islamique au sens stricte.

Les islamistes ont d'abord combattu aux côtés des rebelles touaregs du MNLA qui, eux, revendiquent l'indépendance de leur patrie, l'Azawad déclaré indépendant en avril dernier, mais les islamistes d'Ansar Dine, d'AQMI et du MUJAO ont vite évincé les Touaregs, car laïques, afin de poursuivre leur objectif : occuper la région et la gérer selon la charia.

L'occupation islamiste de cette région désertique du Sahel a soulevé des craintes au niveau international, car cela pourrait devenir une base pour des attaques futures sur le reste de l'Afrique et l'Europe.

wbw avec afp
SIWEL 251719 NOV 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu