NON, le MAK ne jouera pas le jeu de la division !

15/01/2016 - 17:58

KABYLIE (SIWEL) — Un article relatant une invitation faite au MAK en avril 2013 par Mohsin Belabbas, président du RCD, à la convention nationale de son parti «pour exprimer le rapprochement entre les deux mouvements», a été étrangement exhumé par des internautes, dans un contexte de guerre déclarée entre le RCD et un membre important de son ancienne direction, en l’occurrence M. Nordine Ait-Hamouda.

Cette étrange exhumation, loin d’être innocente, a été reprise en toute bonne foi par quelques sites d’information et bon nombre de militants kabyles qui se sont retrouvés, à leur insu, à propager une information ancienne comme si elle était récente, et qui insinue de fait que le MAK pourrait prendre parti pour le RCD contre Nordine Ait-Hamouda.

Or, les souverainistes kabyles se font un point d’honneur à ne jamais prêter main forte à des luttes fratricides entre militants kabyles.


En opposant les kabyles les uns aux autres, l'Etat algérien œuvre à l’autodestruction de la Kabylie
En opposant les kabyles les uns aux autres, l'Etat algérien œuvre à l’autodestruction de la Kabylie
Cet article datant de 2013, étrangement exhumé en ces temps de troubles, rapporte en effet que « le président du RCD a souligné que le MAK sera convié à la convention nationale de son parti, pour exprimer le rapprochement entre les deux mouvements. » …Or, dans le contexte actuel où la direction du RCD et Nordine Ait-Hamouda sont en guerre ouverte, cette information, si elle est prise pour réelle et actuelle, insinue forcement qu’il y a effectivement rapprochement entre le MAK et le RCD, alors que le MAK, extrêmement prudent sur tout ce qui a trait à la fraternité kabyle, ne ferait certainement pas la faute d’envisager un quelconque rapprochement dans un tel contexte de guerre fratricide, pour la simple raison que cela équivaudrait à prendre parti pour l’un contre l’autre, et ce, alors-même que le MAK œuvre à l’unité du peuple kabyle face au colonialisme arabo-islamique.

Il est à rappeler que malgré les divergences de points de vue entre le MAK et le RCD, le Mouvement souverainiste kabyle avait répondu favorablement à l’invitation du RCD, rappelons-le, en avril 2013, soit il y a presque 3 ans de cela… et ce, dans un souci de «restaurer « Tagmatt », cette fraternité kabyle, si chère à notre peuple et qui lui a bien trop longtemps fait cruellement défaut», comme l’avait souligné avec insistance Razik Zouaoui qui avait représenté le MAK, accompagné de deux militants.

Aussi, et bien que l’on devine aisément les raison de cette étrange exhumation, on n’en connait pas pour autant les tenants et aboutissants, mais il est en revanche certain que les souverainistes kabyles ne prêteront pas main forte à des luttes fratricides qui ne peuvent que viser à réduire en cendre l’unité de la Kabylie.

Rappelons, à toutes fins utiles que la presse algérienne est depuis quelques temps en ébullition. La mafia politico-militaro-financière algérienne déballe à tour de bras ses crasses. Les généraux du DRS algériens se succèdent et "révèlent" à qui mieux mieux leurs affaires scabreuses, s’accusant mutuellement d’avoir torturé, assassiné, emprisonné, fait disparaitre, etc.,

La Kabylie se doit d’observer une extrême prudence en pareille circonstances, tant il est vrai que l’Etat colonial arabo-islamique d'Alger a toujours su élaborer des plans diaboliques pour régler ses problèmes de succession en mettant la Kabylie à feu et a sang...

zp,
SIWEL 151758 JAN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche