Musée du Bardot / Deux terroristes identifié, dont un militant du parti islamiste tunisien Ennahda

19/03/2015 - 14:11

TUNIS (SIWEL) — L’identité des deux terroristes du Musée du Bardot à Tunis qui ont fait 22 victimes, dont 20 touristes, a été divulguée par le premier ministre tunisien. Il s’agirait de Yassine Laabidi et Hatem Khachnaoui. Cependant, ni le premier ministre ni le ministre de l’intérieur tunisien ne donnent de plus amples indication sur les deux terroristes identifiés. Or, il s’avère que le terroriste Khachnaoui était un militant du parti islamiste tunisien Ennahda. L’information a été divulguée par un site d’information alternatif tunisien


Le terroriste nahdaoui Saber Kachnaoui, avec l'islamiste "modéré" Abdelfattah Mourou, l'actuel vice-président de l'Assemblée Nationale. Photo prise à Tunis en 2012 ( PH/ Tunisie.secret)
Le terroriste nahdaoui Saber Kachnaoui, avec l'islamiste "modéré" Abdelfattah Mourou, l'actuel vice-président de l'Assemblée Nationale. Photo prise à Tunis en 2012 ( PH/ Tunisie.secret)

Le journal en ligne tunisie-secret.com a révélé ce que tout le monde s’est bien gardé de préciser ; à savoir que l’un des terroristes qui a mené l’attaque du musée du Bradot à Tunis était un militant du parti islamiste Ennahda.

L’article relatant cette information illustre ses propos avec une photo prise en 2012 et où ce terroriste posait avec…l’actuel vice-président de l’Assemblée nationale, un islamiste dit "modéré" et dont la victoire de son parti, Ennahda, avait été qualifié par les démocraties occidentales de parti « islamiste modéré », un non-sens particulièrement dangereux quand on sait que l’islamisme, par définition, ne peut en aucun cas être « modéré » pour la simple raison que c’est fondamentalement contraire à l’idéologie qui l’anime…

Le Journal Tunisie-secret précise : « Ce qui n’a pas été dit dans les médias c’est que Saber Kachnaoui était un militant d’Ennahdha, ce qui relativise le communiqué de Rached Ghannouchi, dans lequel il a condamné cette action terroriste « par laquelle on a voulu porter atteinte à la jeune démocratie tunisienne » ! Le Qatar a été d’ailleurs, lui aussi, le premier pays à condamner cette action terroriste !»

«Plus grave encore», précise le journal tunisien en ligne, « il y a deux ans, l’islamiste « modéré » Saber Kachnaoui posait avec l’islamiste « très modéré » Abdelfattah Mourou, qui a récemment rendu une visite de courtoisie au grand Mufti de l’OTAN et imam suprême du djihadisme transnational, Youssef Qaradaoui, également père spirituel de l’ancien et de l’actuel émir du Qatar..

Comme par hasard, la page facebook de Saber Kachnaoui a disparu quelques heures après cet attentat. Il ne pouvait pas la désactiver lui-même puisqu'il était déjà mort et identifié par la police. Il est donc clair que se sont des activistes d'Ennahdha qui ont fait disparaître cette page facebook bien compromettante. Manque de chance pour eux, les informaticiens de Tunisie-Secret ont eu le temps d'enregistrer le maximum d'informations et de photos qui figuraient sur cette page facebook, notamment celle de Saber Kachnaoui déjeunant avec Abdelfattah Mourou, que nous publions ici à la une. »

Source Tunisie-secret

SIWEL 191411 MARS 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche