" Mon grand père s'est battu pour ma liberté, a moi de me battre pour celle de mes enfants", par Juba YAZID

10/11/2015 - 14:13

CONTRIBUTION (SIWEL) — Je n'ai qu'un seul principe dans ma tête, que nos grands parents se sont battus pour toute l'Algérie ou pas ça m'y égale, ils se sont battus pour ma liberté et celle de tous leurs enfants et petits enfants, ils ont mené leur combat, ils l'ont remporté c'est un fait et je leur tire chapeau, aujourd'hui c'est à moi de me battre, j'ai mon propre combat aussi, je vais me battre pour l'avenir de mes enfants et petits enfants, ça c'est ma mission dans la vie, et mes enfants et petits enfants n'auront aucun avenir sans une Kabylie indépendante.


J'ai mon combat à mener, nous avons tous notre combat à mener, la liberté ne se donne pas, la liberté s'arrache, je n'attend pas a ce que mon ennemi me vienne avec des fleures et me dit: « tu es libre désormais  » non c'est a moi d'aller chez lui et lui dire « je suis kabyle, je suis la Kabylie, je suis un homme libre »

Si mon grand père était là aujourd'hui, il aurait regretté de s'être battu pour l'Algérie, il aurait accepté l'indépendance qu'a proposé Charles De Gaule aux kabyles pour la Kabylie en 1958, cette indépendance qu'aujourd'hui on nous dit qu'elle a été proposé pour tout le nord.

Où est mon grand père dans l'histoire de l'Algérie, où est Abbane,?où est Krim, Amirouche et les autres? où sont nos grands parents? qu'a fait Abdelkader pour l'Algérie pour qu'on parle de lui partout dans les livres d'histoire?

C'est à moi de ressusciter leurs noms, c'est a moi a toi et a nous tous de les rendre à l'existence, je n'attend pas de celui qui les a assassiner de le faire aujourd'hui.
Le sang kabyle a toujours coulé et coule toujours mais la liberté n'est toujours pas acquise, jusqu'à quand ça va durer?

Laisserons nous nos colonisateurs nous éteindre?

Contribution de Juba YAZID

SIWEL 101413 NOV 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu