Mohand Wamar Hachim (président du conseil national du MAK) : « le PT est un parti satellite du régime d’Alger »

19/09/2011 - 12:50

TIZI-OUZOU (SIWEL) — « Le PT n’a jamais défendu l’intérêt des travailleurs Algériens », a déclaré Mohand Wamar Hachim, le président du conseil national du MAK lors d’une prise de parole lundi matin en marge de la marche contre « la terreur semée en Kabylie ».


De D. à G. Razik Zouaoui, Mohand Wamar Hachim et Bouaziz Ait Chebib © KAB
De D. à G. Razik Zouaoui, Mohand Wamar Hachim et Bouaziz Ait Chebib © KAB
Le responsable du MAK a exprimé, à l’occasion, sa « colère » après les déclarations de Louisa Hanoune qui avait accusé samedi dernier lors d'une conférence de presse à Alger le MAK d’être à la solde d'organisations inféodées à Israël.

« Ils sont des chargés de mission, c’est un parti satellite du régime d’Alger qui, au lieu de défendre les intérêts du peuple, répond à une feuille de route tracée par le régime en vue de salir les forces démocratiques qui aspirent au changement. Elle ne nous empêchera par, de toute façon, de continuer la lutte pour l’autodétermination du peuple Kabyle », a-t-il dit.

M. Hachim a rappelé enfin le travail accompli par le GPK (Gouvernement provisoire kabyle) pour « le jugement des commanditaires des exactions du Printemps noir et de tous les crimes commis par le pouvoir » .

kab
SIWEL 191530 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu