Mise au point sur la situation à Gao

28/06/2012 - 02:01

PARIS (SIWEL) — Mossa Ag Attaher, chargé de communication du MNLA, apporte quelques clarifications sur la situation à Gao et appelle " l'ensemble des peuples frères et amis à soutenir massivement le MNLA par tous les moyens dont ils disposent"


Mise au point sur la situation à Gao
Une mise au point, signée de Mossa Ag Attaher, sur la situation à Gao est parvenue à notre rédaction. Nous la reproduisons dans son intégralité

« Mise au point sur la situation à Gao

Aujourd'hui, l'AFP, repris en boucle par un certain nombre de médias occidentaux, maliens et algériens, annonçait que le " MUJAO avait occupé le QG du MNLA ". Ils annonçaient que le MNLA avait subit une sérieuse défaite face au Mujao et que " Les combattants du MNLA "ont fui, d'autres ont été tués, d'autres arrêtés". Il convient de préciser que:
• le QG du CTEA était occupé par des civils et non des militaires, le QG militaire du MNLA se trouve au camps militaire 1 et non au siège du gouvernorat

• les victimes ne se comptent pas uniquement dans les rangs du MNLA mais nous nous abstiendrons de faire de décomptes macabres. L'avenir proche rétablira les fait

• les islamistes du Mujao ont reçu le renfort de plusieurs unité de l'AQMI dont l'un des chefs a été abattu aujourd'hui par les combattants du MNLA. Nous confirmerons ultérieurement l'identité du terroriste abattu

• les combattant du MNLA qui avaient la charge de protéger le QG ont tenté d'éviter au maximum l'usage des armes lourdes en raison de la localisation en plein centre ville du QG

• les combattants du MNLA arrivés du camps militaire 1, zone aéroportuaire ont tenté de déplacer les combats à l'extérieur de la ville mais les djihadistes du Mujao ont ouvert le feu dans les rues, exposant ainsi les populations et poussant le MNLA à se replier dans le camps militaire toujours occupé par les combattants du MNLA, contrairement aux affirmations de l'AFP qui annonçaient "la fuite des combattants du MNLA".


Par ailleurs, il ya également lieu de préciser que les forces en présence dans l'Azawad ne se limitent pas à la seule présence physique des groupes armés, il y a aussi et surtout tout le soutien logistique, financier et médiatique de certaines puissances étrangères qui appuient sans réserve les groupes islamistes opérants dans notre territoire tout en dénigrant outrageusement le seul mouvement démocratique du pays.

Où est cette communauté internationale qui n'a eu de cesse d'exiger du MNLA qu'il "précise" sa position vis à vis de l'islamisme et pour certain de "mener le combat contre les islamistes" ?
Quel soutien apport-telle au MNLA dans cette nouvelle guerre que nous sommes en train de mener contre les narcoterroristes du Mujao?
Où est la presse internationale sensée promouvoir la liberté et la démocratie ?
Où sont donc tous les donneurs de leçons ?

Avec ou sans l'aide de la communauté internationale, le MNLA combattra jusqu'au bout les ennemis de l'Azawad et n'abandonnera jamais le combat qu'il a entrepris de mener pour la liberté du peuple de l'Azawad

En ce moment une partie des unités du MNLA, stationnées aux frontières de l'Azawad, reviennent à l'intérieur du territoire pour achever de débarrasser la ville de Gao des groupes islamistes du Mujao qui terrorisent la population. C'est une nouvelle phase de cette guerre que les ennemis de notre peuple nous imposent. Nous l'affronterons avec courage et détermination et nous appelons l'ensemble des peuples frères et amis à nous soutenir massivement par tous les moyens dont ils disposent.


Gloire à nos martyrs d'hier et d'aujourd'hui
Vive l'Azawad libre et démocratique


Mossa Ag Attaher,
Chargé de communication du MNLA  »

zp
SIWEL 280201 JUIN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche