Ministère de la Langue et de la Culture kabyles : Création de l’Académie de la langue kabyle

24/07/2015 - 19:25

DIASPORA (SIWEL) – Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la Ministre de la Langue et de la Culture kabyles du Gouvernement provisoire kabyle, Sakina Aït Ahmed, annonce la création de l’Académie de la langue kabyle. Siwel publie, ci-après, le communiqué dans son intégralité.


MINISTÈRE DE LA LANGUE ET DE LA CULTURE KABYLES

Le ministère de la Langue et de la Culture kabyles est une institution de l’Anavad, le Gouvernement Provisoire kabyle en exil-GPK. Il est structuré en plusieurs départements opérationnels, le département de la Langue, le département de la Culture et du patrimoine, le département multimédias et le Service de Communication.

Des compétences de divers horizons professionnels sont au cœur du dispositif du ministère de la culture et de la langue kabyles. Elles planifient, pilotent les projets et supervisent les différentes équipes sur le terrain. Une structure de récolte de fonds pour des projets identifiés dans le domaine de la culture et de la langue sera mise en place.

De grands projets sont au programme du ministère de la culture et de la langue Kabyles: la mise en place de l’école kabyle, l’Académie de la langue kabyle entre autres.

Le Gouvernement Provisoire Kabyle

Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie

Annoncent officiellement la création de

TAKADIMIT N TUTLYAT TAQVAYLIT

ACADÉMIE DE LA LANGUE KABYLE




L’Académie de la Langue Kabyle

Elle aura pour mission de récupérer et d’analyser l’ensemble du patrimoine linguistique kabyle, de fixer les normes et les standards de la langue dans toutes les composantes. Elle précisera les orientations, les principes et les règles du champ lexical, syntaxique et sémantique.

Cette institution élaborera les contenus scientifiques relatifs à la langue kabyle et les fondements pédagogiques correspondant à tous les niveaux de son enseignement. Elle procédera également à la promotion de ses propres travaux et de tous les acquis pertinents effectués par des tiers.

L’Académie de la langue kabyle s’attellera à la tâche fondamentale de réalisation du consensus scientifique autour de l’uniformisation de la langue dans toutes ses dimensions. Les axes de recherche très diversifiés accorderont la priorité aux thèmes d’utilité immédiate.

Concernant les contenus, seront couverts à titre indicatif, les domaines suivants :l’atlas linguistique, la phonétique et la phonologie en vue de l’uniformisation du système de transcription, l’onomastique, la lexicologie, la lexicographie, la grammaire, l’analyse littéraire, le corpus de la langue ainsi que tout autre aspect jugé utile par le conseil scientifique de l’Académie.

Dans le domaine de la didactique, des recommandations, seront élaborées pour tous les niveaux de l’enseignement pour permettre à l’institut pédagogique de concevoir, de réaliser les manuels scolaires.

L’Académie relève du ministère en charge de la langue kabyle qui établit l’organisation du champ d’action de celle-ci et veille à son succès. Les directeurs de recherche, indépendants dans leur démarche scientifique, lui donneront les moyens de son application dans les domaines des arts, de la technologie et des sciences. L’Académie se veut ouverte à toutes les compétences reconnues dans ce domaine. L’organisation et le fonctionnement évolueront selon les besoins démontrés de l’institution.

Les chercheurs seront encouragés et stimulés afin d’enrichir continuellement leurs propres connaissances, et échanger entre eux ainsi qu’avec les partenaires extérieurs. L’animation soutenue de séminaires, colloques, conférences et autres procédés de communication seront la forme des échanges.

L’Ecole par l’intermédiaire des enseignants est le partenaire privilégié de l’Académie de la langue kabyle. La collaboration des deux institutions est essentielle pour concevoir et réaliser des contenus pédagogiques adaptés aux besoins réels de l’élève. Elle collaborera également avec les universités en ce qui a trait à la proposition et au suivi des thèses de recherches considérées opportunes.

L’Académie demeurera ouverte aux échanges avec ses semblables ainsi qu’avec les instituts spécialisés dans les langues berbères à travers le monde et tout organisme dans le domaine. Elle œuvrera étroitement aux côtés des organismes chargés du développement de la culture dans l’esprit de complémentarité et d’efficacité.



Madame Sakina AIT AHMED

Ministre de la Langue et de la Culture Kabyles



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche