Message de soutien de l'indépendantiste Chawi Yella Houha au 3ème Congrès du MAK

25/02/2016 - 14:19

PARIS (SIWEL) — Dans un message adressé aux congressistes du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) à l'occasion de leur 3ème Congrès ordinaire qui aura lieu demain, le Fondateur et militant du Mouvement Autonomiste Chawi (MAC), Yella Houha, a martelé que "Kabyles comme Chawis, nous habitons un territoire précis, et nous parlons des langues distinctes. Ces particularités communes à nos deux peuples forment un socle qui nous autorise à prétendre à des états souverains" :


Yella Houha, lors de la journée de la nation kabyle, le 14/06/2015 à Paris (PH/SIWEL)
Yella Houha, lors de la journée de la nation kabyle, le 14/06/2015 à Paris (PH/SIWEL)
Mr le Président, agma inu
Mesdames, messieurs les congressistes, ayethma, yestma,

Il m’est agréable de m’adresser à vous, à travers un militant Kabyle, le jour où vous tenez votre 3ème congrès pour définir la stratégie future de la Kabylie.

Je le dis là avec force et conviction : Le seul avenir qui sied au glorieux peuple Kabyle c’est l’indépendance ! Pas moins, et sans concessions !
Ce peuple a donné son sang, et ses meilleurs enfants pour des combats qui dépassaient le seul cadre de la Kabylie, l’indépendance de l’Algérie, et la cause Amazigh.

Ce premier combat victorieux, n’a débouché sur rien, cette Algérie nouvellement indépendante n’a eu cesse de faire de vous, et de nous les Chawis, des sous-produits arabo-berbéro-islamique, niant tout ce qui fait de nous des peuples singuliers.

Il est donc légitime que les Kabyles se recentrent sur leur priorité, leur identité et leur terre, en laissant l’Algérie aux algériens, qui de toute façon n’a jamais accepté les Kabyles autrement qu’en bon indigène près à se fondre dans le moule et la masse algérienne.

Kabyles comme Chawis, nous habitons un territoire précis, et nous parlons des langues distinctes. Ces particularités communes à nos deux peuples forment un socle qui nous autorise à prétendre à des états souverains;

Et la Kabylie sera souveraine contre vent et marée; la marche est en cours, et rien ne pourra arrêter l’histoire; ni le mépris, ni la violence de la régence d’Alger.

La récente mise à jour de la constitution algérienne m’autorise à affirmer que définitivement nous n’avons rien à faire dans cette Algérie qui s’obstine à faire de nous de parfaits » musulmans » appartenant au « peuple arabe », chose que nous sommes pas ! Nous ne l’avons jamais été, et nous ne le serons jamais !

Mon ancienneté dans le compagnonnage du MAK au côté de mon frère de combat Ferhat Mhenni, président du GPK, m’a convaincu d’une chose : JAMAIS les Kabyles ne renonceront à leur idéal : l’indépendance !
L’idéal Kabyle est basé sur le triptyque qui fait une nation : Un territoire : la Kabylie, un peuple : les Kabyles, et une langue : le Kabyle

Je vous encourage avec conviction, et ferveur à aller de l’avant ! Vous êtes la vigie de tous les peuples Amazighs, en disant cela je pense à nos frères mozabites emprisonnés arbitrairement par le pouvoir algérien, à leur tête notre frère Kamelddine Fekhar, à nos frères de l’AZAWAD en lutte pour leur survie, à nos camarades républicains rifains, et au miens de Chawis , un peuple de Rois et de Reines en voie d’extinction.

Gloire aux martyrs du printemps noir Kabyle !
Vive le MAK !
Vive la Kabylie libre, et indépendante !
Vive la fraternité Kabylo-Chawie

Yella Houha, indépendantiste Chawi
Fondateur et militant du Mouvement Autonomiste Chawi (MAC)

SIWEL 251419 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu