Message de soutien d’un universitaire Kabyle en France pour le MAK

26/02/2016 - 16:53

PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Votre engagement dans la lutte pour une Kabylie libre n’a pas de prix, d’ailleurs le monde entier a vu votre détermination se renforcer d’une année à l’autre, cela malgré les circonstances difficiles auxquelles vous êtes exposés.


Marzouk, Université Paris Descartes
Marzouk, Université Paris Descartes
Mes cher(e)s ami(e)s, mes cher(e)s camarades de lutte,

Mes cher(e)s ami(e)s, mes cher(e)s camarades de lutte,
Votre engagement dans la lutte pour une Kabylie libre n’a pas de prix, d’ailleurs le monde entier a vu votre détermination se renforce d’une année à l’autre, malgré les circonstances difficiles auxquelles vous êtes exposés.

Aujourd’hui, le MAK est devenu la première force politique en Kabylie grâce à votre détermination, votre persévérance grandiose face aux intimidations quotidiennes, ainsi que la distorsion médiatique et militaire exercé par la régence d’Alger à votre encontre. Dans ces temps difficiles aussi, vous avez sacrifié vos carrières professionnelles puisque vous êtes toujours pointé de doigt par une administration au service d’une junte militaire, vous n’avez pas choisi un parti politique rusé par l’argent sale, ou un autre parti qui a de l’influence des « Bachaghas » pour vous propulser dans la haute sphère des affaires, vous n’avez pas choisi de trahir le combat de vos ancêtres ou mourir en silence, vous avez choisi le chemin de la dignité et de la justice. Malgré que le fardeau politique sur vos épaules est très lourd aujourd'hui, nous avons confiance en vous et en votre combat.Vous avez choisi le MAK, par conviction de militer pour un projet libérateur, celui des vrais changements, celui du siècle d'avenir et celui des peuples dont vous êtes des pionniers, ce ne sont que les hommes libres auxquels vous appartenez qui ont l'audace de y aller de l'avant et d'avantage, car vous refusez la loi du silence et de la soumission planifiée par un système au service des puissances étrangères.

Aujourd’hui grâce à vous, le peuple Kabyle n’est plus dans l’isolement: la peur a changé de camp. Vous n'êtes pas seuls à lutter contre une injustice imposée par le haut, vous êtes là avec les Kurdes, les Catalans, les Basques, les Écossais, les Flamands, ainsi que tous les autres peuples qui aspirent à leur auto-gouvernance. Alors, votre voix est entendu au delà de l’Atlantique, de l’Europe et de l’Asie, on parle du peuple Kabyle au siège des Nations-Unies : c’est une victoire symbolique. Moi, étant loin de vous physiquement mais pas mon cœur, je vous adresse aujourd’hui ce message de fraternité et de solidarité, pour vous encourager à continuer sur le même chemin que vous avez déjà tracé depuis des années. C’est ma façon de vous rendre hommage.

Vive le MAK/GPK, vive la Kabylie.
Marzouk, Paris, le 26/02/2016.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu