Message de félicitations et de remerciements de Ferhat Mehenni : "Le 3ème Congrès du MAK est historique à plus d'un titre"

29/02/2016 - 12:01

PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Suite à la tenue du 3ème congrès du MAK, le président de l’Anavad, réélu pour un second mandant à la tête du Gouvernement provisoire kabyle en exil, adresse ses félicitations et ses remerciements aux responsables et aux militants du MAK, aux comités de villages qui ont accordé leur Anaya (protection, ndlr) aux congressistes, au vaillant peuple kabyle… à la Kabylie toute entière…

Ci-après, l’intégralité du message de Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, traduit de sa version originale en kabyle vers le français par Dahmane At Ali


Paysage des majestueuses montagnes de Kabyle. A droite, Ferhat Mehenni à Vgayet en 2008
Paysage des majestueuses montagnes de Kabyle. A droite, Ferhat Mehenni à Vgayet en 2008
Le IIIème Congrès du MAK est historique à plus d'un titre.

1). D'abord. Sur le plan de la symbolique, le fait de le tenir le jour de la commémoration du probable assassinat de Mouloud Mammeri par la Régence d'Alger est lourd de sens.

2). Ensuite, il est historique par son ampleur. Près d'un millier de délégués chez lesquels la détermination et la volonté d'indépendance de la Kabylie sont inébranlables.

3). Ensuite, malgré les barrages policiers et militaires dressés sur tous les axes routiers de la Kabylie pour empêcher les congressistes de se rendre au lieu du rendez-vous historique, le congrès s'est tenu dans de très bonnes conditions.

4). Les services de renseignement du régime colonialiste algérien n'avaient pas pu savoir le lieu du congrès resté secret. Seuls les militants le savaient.

5). Les centaines de congressistes arrêtés en cours de route, retenus dans des commissariats jusqu'au soir ont pour la plupart essayé de rejoindre y compris à pied le lieu du congrès. Certains d'entre eux ont été molestés ou carrément passés à tabac par des policiers zélés.

Aujourd'hui, le bilan est plus qu'éloquent. Le congrès a eu lieu avec le quorum réglementaire et a fini tous ses travaux. Il a permis de renouveler les instances dirigeantes du MAK tout en adoptant l'ensemble des textes statutaires et programmatiques du mouvement souverainiste kabyle.

Personnellement, j'adresse mes félicitations à toute la Kabylie pour cet exploit historique qui a mis en échec le dispositif répressif colonial algérien.

Je rends hommage à la bravoure et au courage exemplaire des congressistes, aussi bien ceux qui ont été empêchés par la police de participer au congrès que ceux qui ont déjoué tous les pièges des barrages et qui sont parvenus à honorer le rendez-vous kabyle avec l'Histoire.

Je félicite M. Bouaziz Ait Chebbib pour sa brillante réélection au poste de Président du MAK.

Je dis Bravo à M. Farid Djenadi pour avoir mené de main de maître la commission préparatoire de ce congrès.

Je salue l’honneur et la dignité des comités de village qui ont défendu l'honneur de la Kabylie en offrant leur "Anaya" aux congressistes de la liberté. Je les en remercie chaleureusement. Vil est le maire de Souamaa qui a convoqué les comités de villages pour tenter de les convaincre de " chasser de la commune les militants du MAK réunis en congrès"!

Je félicite l'ensemble des élus au Conseil National du MAK.

Je tiens à exprimer mes remerciements à cette honorable assemblée qui m'a renouvelé sa confiance pour un second mandat à la tête de l'Anavad, le Gouvernement Provisoire Kabyle.

Honte au régime colonialiste d'Alger d'avoir déployé un dispositif répressif contre la tenue du Troisième congrès du Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie.

Merci à tous ceux qui, sans partager nos idées et notre programme, se sont sentis interpellés par cette répression qu'ils ont dénoncée.

Ce qui vient de se passer ce 26/02/2016 en Kabylie restera gravé dans l'Histoire comme un fait héroïque du peuple kabyle qu'il a rapproché sans aucun doute de son accession pacifique à son indépendance.

J'appelle d'ores et déjà toute la Kabylie à se mobiliser massivement pour faire de la 15eme commémoration du Printemps Noir, le 20 avril 2016, un jour de gloire sans précédent. En France, ce sera fait le dimanche 17 avril. Que chaque Kabyle de notre diaspora en France et ailleurs se sente concerné(e) et vienne exprimer à Paris et à Montréal son aspiration profonde à l'indépendance de la Kabylie par l'exercice du droit à l'autodétermination du peuple kabyle.

Exil le 27/02//016
M. Ferhat At S3id ( MEHENNI)


SIWEL 291201 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu