Meetings du MAK à Ouacif et Akbil: « Notre liberté est subordonnée à notre union sacrée ».

17/04/2015 - 21:35

OUACIF-AKBIL (SIWEL) - La répression ne fait que renforcer la détermination des militants du MAK. En effet, après la babtisation la place Slimane Azem qui a fait paniquer l’Etat algérien qui a déployé ses services répressifs pour empêcher cette action historique, le MAK pousuit ses actions populaires et va au devant du peuple kabyle. Ajourd’hui, ses cadres dont Bouaziz Ait Chebib, Hocine Azem et Djamal Benzid ont animé deux meetings à Ouacif dans la matinée et Akbil dans l’après midi.


Comme à l’accoutumée, les dirigeants du MAK ont expliqué le bien fondé du projet de leur mouvement sur tous les plans : politique, culturel, économiques ….
La Kabylie selon les orateurs a toujours été une nation à part entière qui s’est toujours disposée d’elle-même. Le pays kabyle a toujours vécu libre et indépendant jusqu’en 1857 où elle a été annexé par la France à l’Algérie qu’elle a créée de toute pièce en 1839. « De ce fait, le projet défendu par le MAK n’est rien d’autre qu’un retour à la source pour permettre à la Kabylie de recouvrer sa souveraineté ». Ont-ils martelé.
Tout en dénonçant la politique de dépersonnalisation de la kabylie en paraphrasant Lyes Ait Maamar , président de la coordination de Tizi Ouzou : « les scientifiques ont inventé les OGM, l’Etat algérien a inventé des KGM : des kabyles génétiquement modifiés », les dirigeants du MAK ont tiré la sonnette d’alarme quant au danger de disparition du peuple kabyle qui subit de plus en plus une politique d’arabisation et de salafisation outrancière.
Ainsi, l’avènement d’un Etat kabyle est une question de vie ou de mort.

Le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, s’est penché sur le volet économique en démontrant une autre fois de plus que la Kabylie a tout ce qu’il faut pour assurer son développement : ressources humaines et ressources naturelles qu’elle doit juste exploiter positivement en recouvrant sa souveraineté. Il a invité l’assistance à consulter le dossier économique qu’il a publié sur le site du MAK. En voici le lien :

http://makabylie.info/?article1225

Dans un discours rassembleur qui incite les citoyens et citoyennes à déjouer les manipulations de l’Etat algérien qui ne cherche que l’effritement des rangs kabyle, les cadres du MAK ont appelé le peuple kabyle à l’union à l’occasion du 20 avril : « notre liberté est subordonnée à notre union sacrée ».



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche