Meeting et marche à At Iraten / Le MAK répond aux autorités coloniales algériennes

23/12/2015 - 13:57

AT-IRATEN (SIWEL) — Le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) a tenu son meeting aujourd'hui à At Iraten, comme prévu. Loin d'être intimidé par les actions de pacification de la Kabylie menées par l'Etat colonial algérien, le Mouvement kabyliste poursuit, plus que jamais, son action de sensibilisation sur le terrain.

En effet, c'est face à une foule nombreuse que le meeting populaire de lɛerc des At Iraten a été tenu aujourd'hui par Bouaziz Ait-Chebib, président du MAK. Le meeting a été suivi d'une marche improvisée pour dire au régime colonial algérien que le peuple kabyle est debout comme un seul homme et que ses provocations envers la Kabylie sont sans effets...

La marche improvisée a drainé une foule nombreuse qui scandait inlassablement "Kabylie Indépendante !", "Ferhat président" , "Bouaziz yella yella" ! Le message est on ne peut plus clair...


En effet, le meeting du MAK aujourd'hui chez les At Iraten s'est tenu dans un contexte d'intimidations et de pression sans précédent sur les militants et les sympathisants du MAK. Cependant, malgré les moyens colossaux que l'Etat colonial algérien investit en Kabylie pour museler le peuple kabyle, le meeting s'est bel et bien tenu et a été une grande réussite. Le président du MAK a d'ailleurs tenu à féliciter la Confédération du MAK des At Iraten pour l'organisation parfaite du meeting et sa grande réussite, rappelant que "personne ne réussira jamais à museler le peuple kabyle, ni encore moins à l'asservir".

Au cours du meeting, Bouaziz Ait-Chebib et Hocine Azem, ont appelé les élus kabyles à "démissionner" des postes de l'administration coloniale algérienne en Kabylie. Ils ont également appelé le peuple kabyle à "rejeter" la construction de nouvelles brigades de gendarmerie en Kabylie, celles-ci n'étant rien d'autre que des "postes avancés" d'une autorité coloniale qui n'a pas hésité à "tirer à balles explosives sur la jeunesse et le peuple kabyle" et qui n'aura jamais de scrupules à rééditer ses actes criminels en Kabylie.

Les orateurs ont ensuite mis l'accent sur la nécessité vitale pour la Kabylie de disposer de son propre Etat, dans les plus brefs délais. Le peuple kabyle est soumis a une politique scélérate qui vise à l'anéantir sur tous les plans, rappelant que la Kabylie "ne s'est jamais aussi mal porté" que depuis qu'elle est sous administration coloniale algérienne.

Bouaziz Ait-Chebib a également réagi au retrait de la vente des calendriers kabyles dans les librairies de Kabylie, rappelant que le MAK n'abandonne jamais les kabyles et à plus forte raison ses propres militants. Il a tenu à apporter son soutien à Amar Zebar, concepteur du nouveau calendrier kabyle 2966 et a ironisé sur le fait que l'Etat colonial algérien qui "se sent menacé par un calendrier" apporte une preuve supplémentaire de sa totale illégitimité en Kabylie.

Le président du MAK a également tenu a renouveler le soutien affirmé du Mouvement souverainiste kabyle au Dr. Kameleddine Fekhar et à l'ensemble de ces compagnons, détenus illégalement par l'Etat raciste algérien qui pratique, dans le Mzab, une politique éthno-génocidaire en toute impunité. L'Etat algérien, qui excelle dans la perversion, pense qu'un petit peuple ne dépassant pas les 400 000 habitants pourra facilement être éradiqué ! "qu'il sache que la Kabylie est avec le Mzab" et qu'elle n'abandonnera jamais son devoir de solidarité ni avec Kameleddine Fekhar, ni avec le Mouvement pour l'autonomie du Mzab (MAM), ni avec le peuple mozabite martyrisé. Le président du MAK, l'a de nouveau fortement réaffirmé aujourd'hui à At Iraten.

Bouaziz Ait-Chebib a également tenu à apporter son soutien au journaliste algérien, Hassan Bourras, détenu par l'Etat algérien suite à de vagues et fallacieuses accusations criminelles, relevant soi-disant du droit commun, alors que la véritable raison de son incarcération illégale réside dans le fait que ce journaliste est un sérieux détracteur du gouvernement algérien.

La fin du meeting a été couronnée par une marche improvisée au cours de laquelle fusaient les slogans "Kabylie Indépendante !", "Ferhat président" , "Bouaziz yella yella"...

La foule s'est arrêtée à la place des martyrs du printemps où il a été procédé au lever du drapeau national kabyle dans un moment qui restera gravé à jamais dans la mémoire des At Iraten.


zp/wbw
SIWEL 231357 DEC 15









Meeting et marche à At Iraten / Le MAK répond aux autorités coloniales algériennes

Meeting et marche à At Iraten / Le MAK répond aux autorités coloniales algériennes

Meeting et marche à At Iraten / Le MAK répond aux autorités coloniales algériennes





Meeting et marche à At Iraten / Le MAK répond aux autorités coloniales algériennes

Meeting et marche à At Iraten / Le MAK répond aux autorités coloniales algériennes





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu