Meeting du MAK à Feraoun : « El Qaïda en Kabylie est une création du pouvoir algérien »

10/11/2012 - 17:57

ICHEKAVEN (SIWEL) — Lors d’un meeting animé, aujourd’hui à Ichekaven, dans la localité de Feraoun, dans le département de Vgayet, le président du MAK, M. Bouaziz Ait Chebib et le SG, M. Farid Djennadi, ont tenu à répondre aux propos tenus par le ministre algérien de l’Intérieur en accusant le Peuple kabyle de soutien au terrorisme.


M. Bouaziz Ait Chebib lors d'une marche réprimée en Kabylie. PH/SIWEL
M. Bouaziz Ait Chebib lors d'une marche réprimée en Kabylie. PH/SIWEL
« El Qaïda en Kabylie est une création du pouvoir algérien », a indiqué M. Ait Chebib devant une assistance nombreuse. Etalant ses propos, le président du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) a ajouté que les tentatives diaboliques du pouvoir algérien de soumettre la Kabylie au dictat des islamistes qu’il finance n’aboutiront jamais grâce à la résistance des Kabyles.

Il a en outre rappelé que c'est le pouvoir algérien qui a institué une loi garantissant l'impunité aux criminels islamistes. Il s'est référé, par ailleurs, aux actes de vandalismes, de répressions et de terreur commis par les éléments des services dits de sécurité à l'encontre des citoyens.

Il a ajouté qu'au moment où l'Algérie tombait entre les griffes des islamistes, seule la Kabylie a appelé à la résistance en mettant sur pied des groupes d'auto-défense pour sauver le pays.

Avant de clore ce chapitre, M. Ait Chebib a insisté que le fait que les agissements diaboliques du pouvoir visent à légitimer le retour des gendarmes dans la région, en rappelant que les malfaiteurs sont les repris de justice et autres repentis que le pouvoir avait gracié pour venir semer la terreur en Kabylie.

Après un bref aperçu sur la carrière d’Ould Kablia et autres barrons du régimes, tous natifs du Maroc, M. Ait Chebib est revenu sur les potentialités de la Kabylie à assumer son choix et son autodétermination. Pour ce faire, il a exposé les avancées du mouvement dans ce sens, notamment, le travail diplomatique réalisé par le Gouvernement provisoire kabyle en exil et à sa tête M. Ferhat Mehenni.

Le meeting animé dans le cadre de la campagne de rejet des élections a eu l’adhésion de la majorité des présents. C’était sous les applaudissements que l’assistance a accueilli les arguments du rejet avancés par les animateurs du MAK.

De son coté, M. Farid Djennadi est revenu sur la Carte d’identité kabyle, CIK. Des dizaines de citoyens d’Ichekaven ont déjà demandé leurs cartes.

Vers la fin du meeting, les animateurs ont expliqué les voix et moyens qui mènent vers des Etats affranchis du joug du jacobinisme et les potentialités que recèle la Kabylie.

Des questions d’ordre international, comme la question de l’Azawad ont été évoquées par les animateurs, qui ont réitéré le soutien du Peuple kabyle à l’indépendance de l’Azawad.

aai
SIWEL 101757 NOV 12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu