Match Algérie-Burkina-Faso : L’ENTV a retransmis illégalement la rencontre

13/10/2013 - 11:39

ALGER (SIWEL) — Les téléspectateurs algériens avaient droit, hier, à des images piratées, et aussi de mauvaise qualité, du match qui a opposé l’équipe algérienne à celle du Burkina-Faso.


Pancarte dénonçant le piratage par la télévision algérienne. PH/DR
Pancarte dénonçant le piratage par la télévision algérienne. PH/DR
Piraté, le match d’hier, est un pur produit de la contrefaçon, version officielle. Ainsi, selon El Jazeera, l’ENTV n’a pas obtenu le droit de retransmission. De ce fait, la télévision officielle algérienne a agit en véritable pirate en diffusant illégalement un match dont les droits ont été achetés par une autre télévision.

Pour le pouvoir algérien, touts les moyens pour faire oublier aux algériens leur misère et les détourner des questions politiques qui les concernent sont les bienvenus. Alors que les autorités algériennes ont refusé de payer les droits de transmissions tels qu’exigés par la loi, ils ont eu recours à « un vol ».

Pour rappel, El Jazeera, porte-parole de l'islamisme armé, avait exigé 1.5 million de dollars et l’ouverture d’un bureau de la chaîne à Alger pour permettre à, l’ENTV de diffuser le match. Lors du match, c'est Hafidh Derradji, ancien animateur à l'ENTV qui a tenu à dénoncer cette pratique, en ajoutant que l'affaire est à suivre.

Pour les responsables algériens, «ils n’ont fait que défendre le droit des téléspectateurs de suivre « leur » équipe nationale. Comme si, même en larcin, le pouvoir endosse la responsabilité à ses administrés.

Cette pratique renseigne, on ne peut plus clair, sur la nature d'un régime hors la loi.

dm
SIWEL 13 1139 OCT 13






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche