Maroc : les islamistes du PJD arrivent en tête des législatives

26/11/2011 - 16:09

RABAT (SIWEL) — Les islamistes du Parti justice et développement (PJD) sont arrivés en tête des législatives de vendredi avec 80 sièges, selon des résultats partiels annoncés samedi par le ministre marocain de l'Intérieur Tayeb Cherkaoui.


Conférence de presse de Tayeb Charkaoui à Rabat (DR)
Conférence de presse de Tayeb Charkaoui à Rabat (DR)
Le PJD arrive en tête avec 80 sièges sur 288 sièges annoncés du total de 305 sièges. Le PJD est suivi du parti « Istiqlal » (Indépendance) avec 44 sièges alors que le Mouvement populaire dont la base militante est concentrée dans le Rif berbère a obtenu 22 sièges.

Le ministre de l'Intérieur marocain a précisé que ces résultats sont « provisoires et non définitifs » avec un taux de participation officiel de 45,4 % des inscrits.

Quelques 7100 candidats représentant plus de 30 partis ont participé aux législatives du vendredi 25 novembre pour désigner les 395 députés à la première chambre du parlement marocain.

Le Mouvement du 20 février a pour sa part félicité « le peuple marocain pour le boycott massif de ces élections ». Plusieurs dépassements ont été signalés par différents candidats.

Des incidents ont émaillé le vote. À Nador, des dizaines d'étudiants ont interdit l'ouverture d'un bureau de vote à l'intérieur de l'université alors qu'à Fès, des affrontements entre les partisans de deux candidats ont fait 5 blessés, a-t-on appris de sources sûres.

uh
SIWEL 261610 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche