Maroc : appel au boycott des élections et marche populaire demain dimanche

15/10/2011 - 14:14

TANGER (SIWEL) — Le "Mouvement du 20 février" au Maroc semble se diriger droit vers le boycott des prochaines élections législatives prévues le 25 novembre 2011 au royaume du Maroc .


Des animateurs du Mouvement du 20 février (PH/DR)
Des animateurs du Mouvement du 20 février (PH/DR)
La réunion à Tanger des représentants de ce mouvement lancé depuis des mois pour forcer le palais royal à des changements radicaux dans le système politique permettant plus de démocratie, donne un avant goût de la position prochaine concernant les futures élections au Maroc.

Pour les représentants de ce mouvement à Tanger déclare, « les élections sont d'avance truquées » « le palais prépare des échéances qui ne différeront point de leurs précédentes ».

Ils considèrent aussi que ces élections sont « une fuite en avant » s'agissant des revendications populaires. La perspective de boycott est motivée aussi selon eux par le fait que les réformes constitutionnelles « ont été imposées au peuple marocain ».

La réunion a été par ailleurs sanctionnée par un appel à une marche populaire pour demain dimanche à partir de 16h30 dans la ville de Tanger.

Les élections législatives de 2011 au Maroc se dérouleront le 25 novembre 2011, suite à un référendum constitutionnel le 1er juillet de la même année.

Ces élections devaient avoir lieu en septembre 2012, mais vu les protestations en Afrique du Nord et au Moyen-Orient et les réformes prévues, elle se dérouleront finalement avec onze mois d'avance.

chf
SIWEL 151416 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu