Maroc : Une nouvelle interdiction d’un nom amazigh

10/03/2011 - 19:48

RENNES (SIWEL) — Le Consulat général du Maroc à Rennes a rejeté une demande d’inscription du nom « Sifaw » de son nouveau-né dans les registres d’état civil, sous prétexte que ce nom ne figure pas sur la liste du ministère de l’intérieur marocain, a appris Siwel.


Il s'agit d'une liste établie au temps du ministre de l’intérieur marocain Idriss Elbasri, qui avait pour objectif d’assurer que les noms donnés aux nouveau-nés respectent, « l’identité marocaine », assimilée à l’arabité.

Selon, le père du nouveau-né, M. Toughzaoui, « pour donner un nom amazigh (berbère) à son enfant au Maroc, il faut adresser une demande argumentée au ministère de l’intérieur pour aspirer à l’obtention d’une autorisation spéciale ».

Mr Toughzaoui Hassan est un jeune immigré marocain en France, originaire de la vallée du Dadès, une région ancrée dans les montagnes du Sud-Est marocain.

ab
SIWEL 101940 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche