Maroc : Suite à l’assassinat odieux du jeune étudiant Omar Khalik, l'ONG Tamaynut dénonce la violence et l’extrémisme religieux dans les campus universitaire

09/02/2016 - 14:01

MAROC (SIWEL) — Dans une déclaration parvenue à notre réaction, l’Organisation non gouvernementale TAMAYNUT, fondée en 1978, a dénoncé la violence et l’extrémisme religieux dans les campus universitaire du Maroc, suite à l’assassinat odieux du jeune étudiant Omar Khalik.


Enterrement de Omra Khalik dans son village natal à Tinghir (PH/DR)
Enterrement de Omra Khalik dans son village natal à Tinghir (PH/DR)
La déclaration, signée du président du Bureau fédéral de l’organisation Tamaynut, M. A. Sabri, a tenu à préciser que la mort du jeune Omar, dit Izem, n’est pas une mort accidentelle, contrairement à ce qui est affirmé par certains cercles marocains.

En effet, ces thèses parlent d’un simple accident alors qu’ils s’agit bien d’un assassinat commis par des criminels avec la complicité de ceux qui travaillent à transformer les campus universitaire, espace destiné à produire des élites, à transmettre des valeurs de démocratie et d’équité, en espace destinés à répandre le racisme, le terrorisme et la criminalité.

zp,
SIWEL 091401 FEV 16

Nb: En pièce jointe, le communiqué en arabe de l'ONG Tamaynut

communique_en_arabe_de_l__ong_tamaynut.pdf Communiqué en arabe de l'ONG Tamaynut.pdf  (158.03 Ko)




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche