Maroc-Polisario : rendez-vous en janvier

20/12/2010 - 16:14

PARIS - (SIWEL) La réunion informelle entre le Front Polisario et le Maroc n’a pratiquement rien changé au processus enclenché depuis juin 2007 dans la perspective d’une solution politique, négociée et mutuellement acceptable.


Maroc-Polisario : rendez-vous en janvier
Divisés profondément sur l’objet même de ces négociations, le Maroc et le Polisario risquent de s’engouffrer dans un long processus sans pour autant résoudre un conflit déjà vieux de 35 ans.

Deux réunions informelles en janvier et en mars 2011

Cette réunion, la quatrième du genre, tenue deux jours durant à Manhasset (New York), se voulait comme un espace de propositions pour que les deux parties puissent avancer. Finalement, et hormis la décision de tenir deux autres réunions informelles en janvier et en mars 2011, rien de concret ne semble se dégager. Encore une fois, les deux belligérants n’ont fait que proposer «des idées concrètes qui seront développées lors des deux prochaines sessions de pourparlers informels», selon les propos de l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross.

Des approches innovantes pour une nouvelle dynamique

Le communiqué final lu par M. Ross a souligné que les propositions des deux camps ont de nouveau été présentées, mais qu’a la fin de la réunion «chaque partie a continué à rejeter la proposition de l’autre comme base unique des négociations à venir». Mais encore et comme un cliché à répétition, M. Ross a indiqué que les deux délégations se sont engagées dans des discussions approfondies sur des «approches innovantes» afin de construire une «nouvelle dynamique» dans le processus de négociations en 2011, sur la base de «rencontres régulières».

Référendum et large autonomie

Le Polisario soutenu par l'Algérie revendique toujours un "référendum" pour les réfugiés sahraouis au sud algérien et les habitants de la partie que contrôle le Maroc. Ce dernier propose un statut de "large autonomie" pour les provinces du sud mais que le territoire désertique reste sous la souveraineté Alaouite.
Un cycle de négociations a été enclenché depuis juin 2007 sans enregistrer d'avancée tangibles.

ysn
SIWEL 201614 DEC 10

Copyright © 2010 SIWEL. Tous droits réservés.




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu