Maroc : Le journaliste Ali Anouzla remis en liberté

25/10/2013 - 17:55

RABAT (SIWEL) — après près d’un mois d’incarcération, les autorités marocaines ont relâché le célèbre journaliste Ali Anouzla. Il a été remis en liberté provisoire, ce matin.


Le journaliste Ali Anouzla a bénéficié d'une liberté provisoire. PH/DR
Le journaliste Ali Anouzla a bénéficié d'une liberté provisoire. PH/DR
Accusé de « soutien au terrorisme », le journaliste du site « Lakome », Ali Anouzla, ami des démocrates et des Amazighs marocains, a été incarcéré à la prison de Salé.

Depuis son arrestation, un large mouvement de solidarité avec lui et de dénonciation de son emprisonnement est né, obligeant ainsi les autorités à la relâcher. Ce même mouvement a eu des répercussions inattendues sur le plan international, où plusieurs mouvements similaires ont vu le jour pour exiger la libération d’Ali Anouzla.

Son avocat, Me Semlali, a déclaré à l’AFP que son client reste inculpé pour « aide matérielle », « apologie » et « incitation au terrorisme ». Une nouvelle audience est prévue mercredi prochain. Sa libération a été accueille avec satisfaction par les amis et les proches de M. Anouzla.

Il est à signaler qu'en Algérie, hormis les menaces qui pèsent sur les journalistes, un jeune blogueur est emprisonné depuis près d'un mois, pour avoir publié sur sa page Facebook, des photos montages de Bouteflika et de son Premier ministre.

aai
SIWEL 25 1755 OCT 13





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche