Marches du 20 avril en Kabylie : Pour l'union des forces vives de la région / MAK-GPK

19/04/2013 - 13:15

KABYLIE (SIWEL) — La Kabylie s'apprête à célébrer le 33e anniversaire du Printemps amazigh et le 12e anniversaire du Printemps noir. Le MAkl estime dans un communiqué rendu public que les forces vives de la Kabylie pour faire face au pouvoir raciste algérien.


M. Ferhat Mehenni, président du GPK. PH/DR
M. Ferhat Mehenni, président du GPK. PH/DR
À l’occasion du 20 avril, le MAK et le GPK ont appelé à l’union des forces vives de la Kabylie.

Le MAK a toujours préconisé un congrès national kabyle, ce qui confirme que cet esprit de rassemblement n’est pas apparu avec cette double commémoration du printemps amazigh de 1980 et du printemps noir de 2001. En cette circonstance, il n’y a aucune alliance politique qui a été contractée. Cependant, notre mouvement agit toujours dans le respect de la diversité du champ politique kabyle en ne se trompant pas d’ennemi. Bien qu’il ne partage pas la même vision stratégique avec le RCD et le FFS qui ne reconnaissent pas encore le peuple kabyle, il ne cultive aucune forme d’animosité à leur égard. La différence ne doit pas nous aveugler et nous induire en erreur autant sur les objectifs que les acteurs.
Le MAK appelle le peuple kabyle à marcher le 20 avril, dans la fraternité et la diversité pour exiger son droit à l’autodétermination.

Le 20 avril ne doit pas servir seulement à des rapprochements conjoncturels même si pédagogiquement ce type de démarche montre à tout le monde que la Kabylie sait dialoguer avec elle-même et se tendre la main. Il serait heureux que ce 33ème anniversaire du printemps amazigh constitue un prélude à une nouvelle dynamique en mesure d’aboutir à terme à l’unification des rangs. A cet effet, le MAK appelle l’ensemble des acteurs politiques, le mouvement associatif et les personnalités kabyles à agir dans l’union pour apporter une réponse adéquate au pouvoir raciste d’Alger.
Aucune perspective ne peut être salutaire pour la Kabylie sans la reconnaissance préalable du peuple kabyle et de son droit à disposer de lui-même.

Kabylie, le 17 avril 2013
Bouaziz Ait Chebib, président

SIWEL 19 1315 AVR 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu