Marche du MAK de Yennayer: Un Impressionnant dispositif policier à Tizi-Ouzou

12/01/2014 - 10:33

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La marche à laquelle a appelé le conseil universitaire du MAK, dédiée cette année aux Mozabites, a fait l'objet d'un impressionnant dispositif de policier qui a massivement occupé le lieu de départ au niveau de l'Université pour empêcher les militants et les sympathisants de rejoindre la marche. Une délégation de mozabites venus de Ghardaia s'est rendue à Tizi-Ouzou pour participer à la marche du MAK. Le régime algérien voit d'un mauvais œil cette participation, craignant par dessus tout un rapprochement entre les peuples amazighs. Pour l'heure, les forces de polices ne chargent pas les manifestants, ils tentent de dissuader les marcheurs mais les manifestants sont décidés à marcher malgré l'omniprésence de la police algérienne.


Le 12 janvier 2013, Yennayer 2963: Le Président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, face à face avec les CNS (Photo/Tamurt)
Le 12 janvier 2013, Yennayer 2963: Le Président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, face à face avec les CNS (Photo/Tamurt)
Le pouvoir raciste d'Alger a déployé un important dispositif répressif pour empêcher la marche de Yennayer, le jour de l'an amazighe 2964. Nous avons appris qu'une délégation de mozabites est déjà sur place à Tizi-Ouzou pour participer à la marche du MAK. Le régime algérien qui voit d'un mauvais œil cette participation, craint par dessus tout un rapprochement entre les peuples amazighs.

La manifestation à laquelle a appelé le Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie (MAK) devrait s'ébranler vers 11h, heure locale (GMT +1) de ce 12 janvier 2014.

Les manifestants sont en train d'arriver sur les lieux où les forces de la répression ont déjà pris position. Pour le moment, les forces de police n'ont pas chargé mais, au vu de la tension palpable sur le terrain, il est probable que cela se fasse d'un moment à un autre.

Contacté par téléphone, le président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib a dit que son Mouvement "ne cédera pas le terrain. Des prises de parole ont lieu en ce moment.". Il nous a informé qu'il y a une foule importante qui commence à s'assembler et que les manifestants veulent absolument "forcer le passage" pour marcher ce Yennayer 2964, "malgré cet impressionnant dispositif policier".

Pour rappel, les deux précédentes marches de Yennayer qu'avaient organisées le MAK avaient été pareillement précédées d'une occupation du terrain par la Police algérienne.

zp,
SIWEL 121033 JAN 14







Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche