Marche à Aqvu contre les incendies : le MAK soutient le collectif populaire

09/09/2012 - 12:36

AQVU (SIWEL) — Le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), à travers la coordination locale du mouvement à Aqvu, apporte son soutien à la marche du Collectif populaire contre les feux. Cette marche est programmée pour le jeudi 13 septembre.


Plusieurs forêts ont été décimées par les feux. PH/DR
Plusieurs forêts ont été décimées par les feux. PH/DR
Dans un communiqué rendu public, la coordination locale d’Aqvu du MAK appelle les citoyens à participer massivement à la marche du Collectif populaire contre les feux. « La coordination MAK d’Aqvu, appelle les citoyennes et citoyens à participer massivement à la marche initiée par le Collectif populaire Contre les Feux, le 13 septembre à Aqvu », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, le MAK souligne que « chaque été, la Kabylie est la cible privilégiée des autorités algériennes qui provoquent sciemment des incendies criminels visant à anéantir sa végétation et sa faune que beaucoup de pays lui envient ».

Pour la coordination du MAK le régime algérien « doit être jugé pour ce crime prémédité contre le peuple kabyle ». Le communiqué relève « qu’au lieu d’aller dans le même sens que le monde civilisé qui fait l’impossible pour freiner la déforestation, l’Etat algérien poursuit sa politique de la terre brulée pour faire de la Kabylie un véritable désert ».
Relevant par ailleurs que les militaires algériens sont responsables de plusieurs incendies, le MAK d’Aqvu estime qu’au lieu « de remplir leur mission qui consiste à assurer la sécurité du citoyen, les militaires stationnés en surnombre en Kabylie recourent de façon systématique à la pyromanie, sous le fallacieux prétexte de lutter contre les terroristes, qui par ailleurs opèrent en toute quiétude et dans l’impunité la plus absolue ».

Contre cela, il ajoute que le peuple kabyle « ne peut compter que sur son esprit de solidarité et son organisation ancestrale pour assurer sa propre sécurité et protéger son environnement contre un régime pyromane ». Et d’ajouter que désormais la protection de notre environnement est partie intégrante de notre identité et de notre combat pour notre existence.

aai
Siwel 091236 sept12





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu