Malik Medjnoune, principal accusé dans l’assassinat de Matoub Lounes est « dans un état critique »

10/03/2011 - 19:30

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La santé de Malik Medjnoune, principal accusé dans l’affaire de l’assassinat du chanteur kabyle Lounes Matoub le 25 juin 1998, est dans « un état critique » a annoncé aujourd’hui jeudi, son avocat dans une déclaration rendue publique.


Matoub Lounès et le Dalaï Lama (Photo DR)
Matoub Lounès et le Dalaï Lama (Photo DR)
En détention préventive depuis onze ans, Medjnoune a entamé une grève de la fin depuis le lundi 21 février dernier. Pour son avocat, Maitre Ait Lehbib du barreau de Tizi-Ouzou, les droits de son client sont « bafoués ».

Maitre Ait Lehbib a estimé que rien ne pourrait expliquer la non programmation du procès de son clients malgré les demandes présentes et les grèves de faims cycliques, affirmant avoir écrit au ministre de la Justice et au chef de l’Etat algériens pour demander « la programmation de son procès chaque semaine ».

L’avocat a déploré le fait que « toutes ses démarches sont restées vaines et il n'a même pas droit aux accusés de réception de requêtes ». « Sensibilisez l'opinion publique que nous sommes pour la recherche de la vérité sur l'assassinat de Matoub Lounés ».

Il y a une semaine, une délégation d’Amnesty internationale s’est rendue à Tizi-Ouzou, pour s’enquérir de l’état de santé du détenu Malik Medjnoune. Un comité de soutien à ce dernier regroupant ses amis ainsi que son avocat, a été mis en place à l’effet de « sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les conditions de sa détention ».

Maitre Ait Lehbib a révélé que « la santé de son client se dégrade davantage, alors que la délégation d’Amnesty Internationale n’avait pas reçu l’autorisation de visiter Medjnoune en prison. »

kab
SIWEL 101930 MAR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu