Mali-Négociations :« les concessions faites par le MNLA ont des limites qui ne peuvent être dépassées »

30/05/2013 - 13:29

OUAGADOUGOU (SIWEL) — Dans une déclaration publique parvenue à notre rédaction, le MNLA, actuellement engagé dans des négociations sous médiation internationale avec le Mali au Burkina Faso, accuse l'armée malienne de mener une épuration ethnique dans l'Azawad «en même temps que les autorités maliennes de transition prétendent mener les négociations». Plusieurs cas d'arrestations, de tortures et d'exécutions sommaires ont été enregistrés au cours de cette semaine pendant que la commission de négociation du MNLA prépare au Burkina Faso un accord-cadre dans l’objectif de trouver une «solution acceptable pour la communauté internationale».


Drapeau de l'Azawad flottant actuellement dans toutes les zones sous contrôle du MNLA.(Photo/mnla.mov)
Drapeau de l'Azawad flottant actuellement dans toutes les zones sous contrôle du MNLA.(Photo/mnla.mov)
Dans ce communiqué daté d'aujourd'hui même, le MNLA laisse entrevoir qu'il commence à perdre patience face à la persistance des exactions commises par l'armée malienne sur les populations civiles et «rappelle que des centaines de personnes ont été violées, torturées et assassinées par l'armée malienne sans aucune conséquence, tant sur leurs auteurs que sur leurs commanditaires».

Le MNLA met clairement en doute la volonté des autorités maliennes de transition quant à la recherche d'une vraie solution au conflit qui les opposent :«Au moment où les négociations se mettent laborieusement en place au Burkina Faso, le Mali persiste dans ses exactions contre les populations civiles azawadiennes. Plusieurs nouvelles victimes ont été formellement identifiées» dit le communiqué, signé de son porte-parole Mossa Ag Attaher.

Le MNLA a estimé que le «situation dramatique des populations civiles azawadiennes n'est pas en mesure de favoriser un climat de confiance permettant de mener à bien des négociations déjà très difficiles» et «attend de la communauté internationale qu'elle exerce son autorité morale sur le Mali et fasse respecter les principes élémentaires des droits de l'homme dans l’Azawad» avant de rappeler qu'il «doit être bien compris que les concessions faites par le MNLA ont des limites qui ne peuvent être dépassées»

zp,
SIWEL 301329 MAI 13

Ci-dessous, l'intégralité du communiqué du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA)

http://www.mnlamov.net/actualites.html http://www.mnlamov.net/actualites.html





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu