Mali : Le MNLA répond aux provocations d'une colonne de l'armée malienne qui prend la fuite

25/03/2013 - 13:00

GOUMRA (SIWEL) — Dans la journée d'hier, un poste avancé du MNLA dans le Gourma a répondu aux provocations de l'armée malienne qui a rapidement pris la fuite après ses forfaits. A cause du cessez-le-feu unilatéral du MNLA, celui-ci n'a pas jugé nécessaire de lancer une offensive contre la colonne de l'armée malienne. Jusqu'à quand cet engagement interne sera-t-il respecté par le MNLA face aux actions du Mali?


Des éléments de l'armée malienne prenant la fuite après la riposte du MNLA. PH/Toumast
Des éléments de l'armée malienne prenant la fuite après la riposte du MNLA. PH/Toumast
Par Ahmeyede Ag Ilkamassene

Comme annoncé dans nos précédentes éditions, l'armée malienne est assez active dans la région du Gourma où elle commet des exactions sans noms contre les populations civiles. Après avoir exécuté, enlevé et torturé les hommes, violé les femmes, volé et pillé les biens, empoisonné souvent les puits d'eaux proches des campements nomades Touareg, Arabes et Peulhs, l'armée malienne a continué son entreprise d'épuration ethnique en se dirigeant vers la ville de Tessé (Tessit). La même procédure d'enlèvement, de tortures, et de vols des biens a été entreprise dans tous les campements et autres habitations dans la zone. Depuis quelques jours, des personnes précédemment séquestré par l'armée malienne sont portés disparus, leurs proches n'ayant aucune information permettant de les retrouver. Après ses exactions dans la zone de Tessé, l'armée malienne, revigoré depuis grâce à la présence française, a pour la première fois depuis Janvier 2012 fait un mouvement armée vers une base du MNLA situé dans le Gourma.

En tout, ce sont plusieurs unités de l'armée malienne, formant une colonne, qui se sont dirigées, hier Dimache 24 Mars 2013, vers un poste avancé du MNLA situé dans une forêt du Gourma. Cette provocation de l'armée malienne avait été clairement dénoncée par Ibrahim Ag Mohamed Assaleh qui avait prévenu que le Mali et son armée porteront la responsabilité de toute tentative d'agression des positions militaires du MNLA. Après avoir ouvert le feu en direction du poste avancé du MNLA, celui-ci a lourdement riposté mais sans jamais se mettre en position d'attaque compte tenu du cessez-le-feu unilatéral décrété par le MNLA depuis le 5 Avril 2012.
Contacté par téléphone, Mossa Ag Attaher, Chargé de Communication du MNLA, affirme:

"Il semble que l'armée malienne s'est trompée de lieux en se dirigeant vers notre poste avancé car depuis les mesures défensives (tirs) prises par le poste, l'armée malienne s'est retirée de la zone. Le MNLA n'est pas dans une démarche belliqueuse. Nous avons annoncé un cessez-le-feu unilatéral et nous le respecterons tant que nous ne sommes attaqués. Nous répondrons à toute attaque contre nos disposons pour les défendre sans pour autant nous engager dans une offensive contre l'armée malienne." Après cette riposte aux provocations de l'armée malienne, le MNLA ne fait état d'aucune victime dans ses rangs et aucune perte matérielle. L'armée malienne s'etant rapidemment retiré de l'Azawad après sa provocation, nos sources sont incapables de quantifier ses pertes.

Ayant pris la fuite avec la même célérité qu'on lui connait après s'être rappelé que les forces du MNLA sont différents des populations civiles sans défenses, l'armée malienne n'a eu son salut qu'à cause du cessez-le-feu unilatéral du MNLA qui n'a fait que défendre ses positions. Mais jusqu'à quand respectera-t-il ses engagements internes face à une armée anarchique qui n'a aucun respect pour la vie humaine? Dans nos prochaines éditions, nous mettrons en ligne une interview d'AkliIknane Ag Souleymane, Chargé du Commerce du CTEA et leader politico-militaire du MNLA dans le Gourma. De toute évidence, la communauté internationale et la France qui a porté l'armée malienne telle un fardeau pour l'installer dans l'Azawad, doivent rapidement faire calmer les ardeurs du Mali car des hostilités avec le MNLA lui seront fatales.

Source Toumast Press

SIWEL 251300 MARS 13

L'article depuis sa source:

http://www.toumastpress.com/actualites/liberation-azawad/983-mnla-repond-provocation-armee-malienne-fuite-gourma.html http://www.toumastpress.com/actualites/liberation-azawad/983-mnla-repond-provocation-armee-malienne-fuite-gourma.html





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu