Mali : La France soutient Bamako et ses milices et demande au MNLA de désarmer

05/06/2013 - 15:59

PARIS (SIWEL) — Malgré les massacres commis par l’armée malienne tout au cours de son redéploiement dans l’Azawad, aujourd’hui, après l’attaque des soldats maliens contre le MNLA à Anefis, la France a appelé les « groupes armés à déposer les armes », c'est-à-dire le MNLA, et réaffirme son soutien aux « efforts des autorités maliennes pour réinstaller leur administration ». « Il ne peut et ne doit y avoir au Mali qu'une seule armée » affirme le porte-parole du Quai d’Orsay, faisant bien entendu référence à l'armée génocidaire du Mali. La France n’en a décidément pas fini avec sa nature colonialiste ; une nature de plus en plus mal camouflée par sa façade de pays des droit de l’Homme


Paris, allié inconditionnel de l'armée ethnocidaire de Bamako.(PH/DR)
Paris, allié inconditionnel de l'armée ethnocidaire de Bamako.(PH/DR)
Philippe Lalliot, le porte-parole du Quai d’Orsay a affirmé que « l’armée malienne a vocation à se déployer sur l'ensemble du territoire ». C’est lui qui a été envoyé aux charbons pour annoncer que la France demande aux Touaregs de bien vouloir ne pas trop compliquer la tâche aux militaires maliens qui s’acharnent depuis 50 ans à massacrer les Touaregs.

Ainsi, la France souhaite « que le redéploiement s'effectue de manière pacifique, en évitant toute victime civile », la déclaration serait comique s’il n’y avait pas eu l’horreur des quotidiennes exactions maliennes sur les civils de l’Azawad.

La « diplomatie française », sans complexe aucun, poursuit sa politique d’anéantissement des Touaregs au profit des régimes maliens qu’elle maintient sous perfusion à la tête d’un Etat qui n’a aucune légitimité : « nous appelons les groupes armés à déposer les armes et à poursuivre les discussions avec les autorités maliennes », souligne encore le porte-parole du quai d’Orsay, autrement dit : pendant que les soldats maliens poursuivent leur épuration ethnique, merci au MNLA de bien vouloir vous laisser assassiner tout en sauvant les apparence de vos bourreaux et de leurs commanditaires.

nbb/wbw
SIWEL 051559 JUIN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu