Mali/Azawad : l'armée malienne accusée d'exactions sur de civils à Niono

20/01/2013 - 03:58

NEW YORK (SIWEL) — L’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, dont le siège est à New York, a annoncé samedi être en possession d’informations crédibles sur de graves exactions, dont des meurtres, commises par les forces de sécurité maliennes à l’encontre de civils dans la localité de Niono, dans le centre du pays.


Human rights watch indique que les Touaregs et les Arabes sont tout particulièrement visés. (PH/Infographie/Reuters)
Human rights watch indique que les Touaregs et les Arabes sont tout particulièrement visés. (PH/Infographie/Reuters)
"Nous invitons instamment les autorités maliennes, tout comme les soldats et les autorités françaises et ouest-africaines, à faire le maximum pour garantir la protection de tous les civils", a fait savoir l'ONG, dont le siège est à New York, dans un communiqué.

D'après HRW, les Touaregs et les Arabes, deux communautés assimilées aux insurgés qui contrôlent aujourd'hui les deux-tiers du Mali, sont tout particulièrement visés.

L'armée malienne, engagée avec son homologue française et des contingents ouest-africains dans la reconquête du pays face aux islamistes armés, n'a pas pu être contactée pour le moment pour obtenir une réaction.

Source Reuters,

nbb,
SIWEL 200358 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu