Malgré quelques approximations, Amensty international évoque les tueries du Mzab et l'arrestation arbitraire du Dr Fekhar et ses compagnons

25/02/2016 - 12:09

(SIWEL) — Dans son rapport 2016 concernant l’Algérie, Amnesty international évoque le cas du Mzab même si la réalité des faits est quelque peu dénaturée. En effet, Amnesty évoque « Au moins 25 personnes ont été tuées et d’autres blessées en juillet lors de violences intercommunautaires dans la vallée du M'zab ».

Or, jusqu’à preuve du contraire, les Mozabites sont bel et bien les seules victimes de ces prétendues «violences inter-communautaires» et les Mozabites n’ont jamais organisé de raids contre les châambas.


Malgré quelques approximations, Amensty international évoque les tueries du Mzab et l'arrestation arbitraire du Dr Fekhar et ses compagnons
Par ailleurs, ce que ne dit pas non plus Amnesty international, c’est que les agressions meurtrières subies par les Mozabites ont été ouvertement appuyées par les forces de police et de gendarmeries algériennes. Toutes les images et vidéos ont été rendues publiques et envoyées à l’ensemble des organisations des droits de l’Homme, y compris Amnesty International, l’ONU etc.

Néanmoins, malgré une réalité des faits tronquée, Amnesty international a tout de même le mérite d'évoquer l'arrestation du Dr Kameleddine Fekhar et de ses compagnons «engagés en faveur de l'autonomie de la région du M’zab». Voilà un acte de courage de la part d’Amnesty international qui généralement ne pipe pas un mot concernant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Les incessantes arrestations en Kabylie des membres du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie est par exemple systématiquement évacuée et on a même vu Amnesty international condamner les kurdes du Rojava en Syrie, accusés, comble de l'ironie, de crimes de guerre...c'est dire !

zp,
SIWEL 251209 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu