MAK : des centaines de personnes marchent contre l'insécurité à Ain El Hammam

13/09/2011 - 14:12

AIN EL HAMMAM (SIWEL) — Le Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie a organisé mardi une marche qui a drainé quelques centaines de personnes dans la localité d'Ain El Hammam (ex-Michelet) à une soixantaine de kilomètres à l'est de Tizi-Ouzou.


Photo A.DJOUDI
Photo A.DJOUDI
La marche a démarré de la Place centrale vers la mairie où des slogans hostiles au pouvoir central algérien et favorables au mouvement autonomiste ont été criés. De même que des pancartes dénonçant le régime algérien et l'insécurité en Kabylie ont été brandies par les manifestants. Ces derniers n'ont pas manqué d'exprimer leur soutien aux Berbères de Libye.

Arrivés à la mairie, des cadres du MAK ont pris la parole pour s'élever contre le « climat délétère » qui règne en Kabylie. Ils ont insisté à porter la responsabilité de la multiplication des actes terroristes, des kidnappings mais aussi des dépassements causés par des militaires engendrant la mort de trois personnes durant cet été aux décideurs algériens.

Pour eux, « la perspective d'une large autonomie pour la Kabylie relève désormais d'une question de vie ou de mort ». A la fin de la prise de parole, les manifestants se sont dispersés dans le calme.

Deux autres marches aux mêmes mots d'ordre sont prévues par le MAK successivement à Tizi-Ouzou le 19 septembre et à Akbou le 26 du même mois.

uz
SIWEL 131413 SEPT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu