MAK : caravane de sensibilisation sur la marche du 20 avril à Tuvirett

17/04/2011 - 13:58

IMCEDDALEN-M'chedallah (SIWEL) — Les militants autonomistes du versant sud du Djurdjura ont lancé aujourd'hui une caravane de sensibilisation sur la marche du 20 avril pour exiger un référendum sur l'autonomie en Kabylie.


Arezqi At Hammouche (au mileu) en compagnie de cadres et militants du MAK (© SIWEL)
Arezqi At Hammouche (au mileu) en compagnie de cadres et militants du MAK (© SIWEL)
Brandissant des drapeaux et entonnant l'hymne national kabyle et des chansons contestataires, la caravane a été rehaussée par la présence du ministre des Relations internationales de l'Anavad présent dans le premier véhicule du cortège.

Le convoi autonomiste a sillonné plusieurs localités de la vallée d'Imcheddalen dont Sahrij, Illiten, Asif Asemmad, At Yexlef, Iwaquren, Cherfa, Tiksighiden marquant des haltes d'une vingtaine de minutes pour discuter avec les riverains.

Munis de tracts et d'affiches autocollantes, les militants autonomistes ont appelé les Kabyles de la vallée d'Imceddalen à participer massivement à la marche du 20 avril à Tuvirett pour exiger un référendum sur l'autonomie de la Kabylie.

Le ministre de l'Anavad, natif de la région, a pris le soin d'expliquer à un auditoire réceptif au niveau de chaque halte que le référendum n'est qu'une étape dans le combat de la Kabylie pour son autonomie. « Le référendum n'est pas une finalité en soi mais un moyen permettant d'arrêter une date pour sa tenue et avant laquelle un travail d'explication du projet autonomiste sera mené dans le cadre d'une campagne référendaire transparente », a-t-il précisé. Il a également expliqué que « le principe d'autodétermination est un droit garanti par la loi internationale et toutes les instances internationales compétentes dont l'ONU ont été saisies pour faire valoir cette demande légitime du peuple kabyle ».

Salim Bachouche, secrétaire adjoint à l'Organique dans l'exécutif su MAK et Salah Chemlal, président du Conseil régional de Tuviret-Burǧ Bu Arreriǧ ont exhorté la population à « marcher massivement pour faire valoir le droit légitime de la Kabylie à s'autogouverner et de rappeler que l'heure des dictatures a sonné et le chemin de la liberté est plus que jamais tracé ».

La caravane autonomiste pour la sensibilisation sur la marche du 20 avril à Tuviret s'est poursuivie vers les villages de Taqervuzt, Selloum et Ivahlal.

ah
SIWEL 171358 AVR 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu