SIWEL | Agence kabyle d'information

MAK/ Marche du 12 novembre à Bouzeguène: Précision des initiateurs

10/11/2015 - 10:06

BOUZEGUENE (SIWEL) - Ceux qui cherchent la petite bête pour dénigrer le MAK ont instrumentalisé un point contenu dans l’appel de la coordination de Bouzeguène pour s’ériger en donneurs de leçon. Il s’agit de la construction d’un hôpital dans cette région de la Kabylie.
Les initiateurs de la marche du jeudi 12 novembre ont tenu à apporter la clarification suivante :


MAK/ Marche du 12 novembre à Bouzeguène: Précision des initiateurs
Nous ne reconnaissons pas l’Etat algérien et nous ne lui demandons rien du tout. Nous croyons à la force de mobilisation du peuple Kabyle qui s’est toujours pris en charge en réalisant de grands projets d’utilité publique rien que par sa force de solidarité.

De même que les kabyles se mobilisent avec des volontariats et des dons pour la construction des édifices dans l’intérêt des villages, il est temps qu’ils se solidarisent à l’échelle des archs pour des projets de grandes envergures à l’instar de la construction d’un hôpital.

Dans la région de Bouzeguène , nous avons besoin d’un hôpital, cependant il n’y a rien à attendre de l’Etat colonial algérien et de ce fait nous avons inclus cette nécessité dans les mots d’ordre de la marche pour justement sensibiliser la population à se mobiliser dans le but de doter notre région de cette institution vitale. Donc ceux qui nous critiquent sous prétexte que "nous demandons à l’Etat algérien" ont tort car nous ne comptons que sur l’esprit de solidarité du peuple kabyle.

Pour réaliser ce projet d’Hôpital, nous lançons à travers cette marche un appel à la population et aux comités de village de la région de Bouzeguène pour s’organiser, se mobiliser afin de trouver des fonds nécessaires en dehors des circuits de l’administration coloniale d’Alger. L'Algérie qui n'a rien construit depuis 1962 même pendant que ses réserves de change ont dépassé les 200 milliards d'euros, alors qu'attendre d'elle maintenant qu'elle a sombré dans la crise économique?

Nous saisissons cette opportunité politique pour dire aux kabyles: Le destin du peuple kabyle est entre ses mains. Il n’a rien à attendre d’ailleurs.

Soyons toutes et tous au Rendez-vous le 12 novembre à 12h à Bouzeguène.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu