MAK : « L'autonomie régionale permettra de libérer l'économie kabyle »

30/10/2011 - 12:46

SEMAOUN (SIWEL) — Le président du Conseil Régional de Vgayet, Farid Djennadi, a affirmé samedi soir que l'autonomie de la Kabylie permettra de libérer l'économie et donner l'initiative aux jeunes opérateurs et aux investisseurs étrangers.


MAK : « L'autonomie régionale permettra de libérer l'économie kabyle »
Farid Djennadi qui s'exprimait dans une conférence-débat au village Aggourbi dans la commune de Semaoun, en compagnie du chargé à l'organique au sein du MAK, Bouaziz Ait-Chebib, a accusé le pouvoir algérien de « brider l'économie de la Kabylie », prise, selon lui, en otage par « un pouvoir raciste qui se venge de la résistance kabyle ».

Le conférencier a indiqué devant une assistance nombreuse que « les autorités algériennes ont livré la Kabylie au terrorisme islamique et au banditisme tout en verrouillant son économie ».

Il a indiqué que l'accès à un statut de large autonomie permettra à la Kabylie de « disposer librement de ses ressources » et « débloquera la situation économique de la région étouffée par un pouvoir bureaucratique qui ne cherche selon lui qu'à maintenir la région dans la misère en la privant de projets aptes à réaliser son décollage économique ».

Pour sa part, Bouaziz Ait-Chebib a indiqué que « le secteur public avait été bradé par le clan de Bouteflika et les généraux », rappelant le conflit de la laiterie de Draa Ben Khedda où l'Etat central a livré selon lui les travailleurs kabyles à eux-mêmes.

Les deux conférenciers ont appelé l'assistance à participer massivement à la marche populaire du MAK prévue pour le 1er novembre prochain dans la ville de Bajaïa.

uz
SIWEL 301356 OCT 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu