Louiza Hanoune : pour la création d’un ministère délégué pour tamazight

10/04/2011 - 13:49

ALGER (SIWEL) — La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louiza Hanoune, a plaidé samedi pour la création d’un ministère délégué pour la promotion de la culture amazighe.


Louiza Hanoune députée à l'APN. PH/DR
Louiza Hanoune députée à l'APN. PH/DR
Intervenant au cours de la réunion du bureau de wilaya de son parti à Alger, elle estime « anormale que l’enseignement de la langue amazighe, reconnue comme langue nationale par la Constitution, soit limitée à quelques wilayas du pays ».

Elle explique qu’un tel ministère devient nécessaire « pour éviter que la question amazighe soit exploitée par certaines parties à leurs fins personnelles, au détriment de toute une nation ».

Par ailleurs, Louiza Hanoune s’en est pris aux partis de la coalition gouvernementale qu’elle accuse de faire pression sur le chef de l’Etat pour l’amener à confiner le projet de réformes qu’il a annoncé à une simple révision de la Constitution, en plaidant pour une assemblée constituante et la dissolution de toutes les assemblées.

Pour la patronne du PT, parti allié de Bouteflika, la question kabyle est une arme « entre les mains des ennemis de l'Algérie, » car, pense-t-elle, « l'idée de l'autonomie travaille les intérêts des multinationales.  »

Louiza Hanoune a, à plusieurs reprises, pris à partie le MAK et les autres mouvements politiques kabyles. Selon des militants de la cause kabyle, Mme. Hanoune est un agent des services algériens.

ma
SIWEL 10 1350 AVR 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu